DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

De l’OUA à l’UA: 50 ans de panafricanisme

Par Pana - 10/05/2013

Le thème de ce cinquantenaire est: «Panafricanisme et renaissance africaine». Début des festivités le 19 mai prochain lors du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement

 

Les célébrations marquant le 50ème anniversaire de l'Union africaine (UA) seront une occasion pour tous les Africains de faire le point sur ce que le continent a réalisé, où il en est et quels sont les objectifs du prochain demi-siècle, a déclaré lundi la présidente de la Commission de l'organisation continentale, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma. "C'est une occasion très importante pour toute institution d'atteindre 50 ans d'existence. De nombreuses organisations se désagrègent bien avant et c'est pourquoi nous avons décidé de le célébrer durant un an jusqu'au 24 mai 2014", a déclaré Mme Zuma au cours d'un déjeuner organisé par la Commission pour les correspondants étrangers basés à Addis-Abeba. "Cette année sera marquée par des célébrations au siège de l'UA et dans les 54 pays membres afin que les gens puissent réfléchir sur d'où nous venons, ce que nous avons réalisé et ce qui peut être amélioré pour l'avenir", a-t-elle ajouté."Nous espérons que tous les événements organisés sur place et dans nos pays respectifs offriront un cadre qui fera progresser l'Afrique et nos institutions et permettront à la Société civile d'avoir une Afrique prospère", a poursuivi Mme Zuma.

 


© panapress.com
Le 25 mai 2013, l'Afrique réfléchira sur le chemin parcouru par le peuple du continent vers l'unité après que les dirigeants de 32 pays indépendants en ce jour de l'année 1963 se sont réunis pour créer l'Organisation de l'unité africaine (OUA), prédécesseur de l'UA. En vue des célébrations du jubilé, les dirigeants de l'UA ont déclaré 2013 Année du panafricnaisme et de la Renaissance africaine. "Nous pensons que cette année a le potentiel d'être une année décisive puisque jamais auparavant les choses n'ont été aussi favorables à notre égard. Jamais auparavant nous n'avons eu autant de croissance et de potentiel. Jamais auparavant le continent n'a eu une population aussi jeune, dynamique et relativement plus éduquée", a affirmé Mme Zuma.

Selon elle, ces avantages comparatifs doivent être transformés en opportunités sérieuses pour une prospérité partagée et une paix durable. Répondant à une question concernant les récents coups d'Etat dans certains pays africains, dont le Mali et la République centrafricaine, Mme Zuma a dit qu'en dépit de l'architecture de paix de l'UA, des mesures doivent encore être prises pour faire cesser les changements anticonstitutionnels de gouvernement. "Ces coups d'Etat ne se déroulent pas la nuit. Nous devons avoir un mécanisme de réponse rapide qui puisse traiter de telles situations immédiatement. C'est ce que nous étudions actuellement mais les discussions prennent un peu de temps", a-t-elle répondu sans toutefois indiquer les mesures examinées par les dirigeants africains.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués