CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Le CPJ réclame la libération Ramon Nse Esono Ebale

Par infosplusgabon - 09/10/2017

Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) réclame aux autorités équato-guinéennes, la libération immédiate du caricaturiste et blogueur

 

Le CPJ indique dans un communiqué que Ramon Ebale, mieux connu sous son nom de plume "Jamon y Queso", a été arrêté avec deux amis de nationalité espagnole, le 16 septembre dernier vers 19 heures par trois personnes s'étant identifiées comme des agents de sécurité.

Ramon Ebale et ses deux amis ont été arrêtés et menottés et leurs téléphones mobiles confisqués, au moment d'embarquer dans le véhicule de sa soeur à la sortie d'un restaurant à Malabo, la capitale équato-guinéenne, puis conduits au poste de police. Il y a subi un interrogatoire des agents de police sur ses activités professionnelles, notamment les caricatures du président équato-guineen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, publiées en ligne.

 

Bien que ses amis aient été aussitôt relâchés, les agents de police ont exigé de Ramon Ebale, de produire une déclaration expliquant ses caricatures et ses blogs sur les autorités équato-guineennes. La coordonnatrice du programme Afrique du CPJ, Angela Quintal, a fustigé la manière brutale de l'arrestation de Ramon Ebale et sa détention pendant des semaines, parce que ses blogs et ses caricatures sont critiques à l'égard des personnalités de premier plan de la Guinée équatoriale.

"Nous appelons les autorités à le libérer immédiatement", a réclamé Mme Quintal. Ramon Ebale a comparu devant un tribunal, le 3 octobre dernier, où il a remis une déclaration au juge, puis est retourné en prison. Selon le directeur exécutif d'EG Justice, une organisation américaine de promotion des droits de l'homme en Guinée équatoriale, Tutu Alicante, les autorités de ce pays ont bloqué le blog "Locos TV" et les caricatures critiques de Ramon Ebale à leur encontre.

Ramon Ebale qui vit depuis des années à l'extérieur et se trouvait en Guinée équatoriale pour se faire délivrer un passeport, afin de rejoindre son épouse et l'un de ses enfants à Salvador, est par ailleurs accusé de blanchiment d'argent et de fabrication de fausse monnaie, des accusations qu'il rejette.

 

MOTS CLES :  Ramon   Nse   Esono   Ebale   Guinée   Equatoriale   Cpj 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués