International › AFP

A Doha, des musiciens donnent des concerts depuis leurs balcons

Pour lutter contre le blues du nouveau coronavirus, des membres de l’Orchestre philharmonique du Qatar organisent des concerts depuis leurs balcons, faisant résonner l’opéra « Carmen » de Bizet jusque sur une île artificielle construite au large de Doha.

Habitués à jouer devant des salles pleines, les quatre musiciens ravissent depuis trois semaines chaque vendredi les oreilles d’un public plus clairsemé, des Qataris confinés chez eux qui se sont pressés aux fenêtres pour les applaudir.

Outre des airs d’opéra, ils interprètent aussi des chansons plus connues, comme « Can You Feel the Love Tonight » d’Elton John.

« Chacun joue un peu », raconte à l’AFP Nicole Pressler, flûtiste principale de l’Orchestre philharmonique du Qatar. Tout est « très spontané », précise-t-elle.

Une harpiste, une violoniste et un trompettiste — tous de proches voisins– alignent leurs notes avec elle pendant une trentaine de minutes.

Aussi loin que portent leurs instruments, les habitants de the Pearl (La Perle), une île artificielle aux résidences chics, applaudissent les musiciens.

Et parfois, les auditeurs se mettent à danser sur les balcons non loin.

« Cela nous rend heureux de jouer. Nous sommes des amis et des collègues séparés par la distance mais unis. Et l’orchestre me manque encore plus », confie Nicole Pressler.

Fondé en 2007, l’Orchestre philharmonique du Qatar a vu ses représentations annulées dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus. Les autorités qataries ont aussi fermé les bars, restaurants, cinémas et mosquées.

Mais rien ne peut empêcher la musique d’adoucir les moeurs, comme le prouve le concert des quatre musiciens.

« C’était bien, il n’y avait pas beaucoup d’écho et le public est de plus en plus nombreux », salue en fin connaisseur Kurt Meister, directeur de l’orchestre.

Le Qatar a dit avoir enregistré 4.663 cas de maladie Covid-19, dont sept décès.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut