Politique › Sécurité

Accord de défense entre le Cameroun et la Guinée équatoriale

Accord de défense entre le Cameroun et la Guinée équatoriale

L’acte a été signé mardi 21 juillet à Malabo, après trois semaines de concertations directes entre les ministres de la Défense des deux pays et ceux des Affaires étrangères

 

Le ministre camerounais de la Défense, Joseph Beti Assomo (photo, c), et son homologue équato-guinéen, Leandro Bakale Ncogo, ont signé, ce 21 juillet 2020 à Malabo, un “accord de coopération relatif aux modalités de coordination et d’actions communes en matière de défense et de sécurité transfrontalières entre la République de Guinée équatoriale et la République du Cameroun”.

L’accord constitue “une expression significative du haut niveau atteint par le dialogue politique et la coopération en matière de sécurité et de défense entre les deux pays”; et souligne “le rôle important que les Forces de défense sont appelées à jouer dans la préservation de l’intégrité du Golfe de Guinée, en particulier dans les zones frontalières où les actions de poursuite sont rendues difficiles, en raison des contraintes de souveraineté des Etats”, d’après le communiqué conjoint publié par les deux parties.

L’accord est l’aboutissement d’un peu plus de trois semaines de négociations directes menées à Yaoundé et Malabo par les ministres de la Défense des deux pays, soutenus par ceux des Affaires étrangères.

La réunion de Malabo, qui a vu la signature de l’accord, a été organisée les 20 et 21 juillet. Celle de Yaoundé avait eu lieu du 29 au 30 juin.

Pour rappel, les forces de défense et de sécurité camerounaises avaient réussi, fin décembre 2017, à prévenir un coup d’Etat en Guinée équatoriale, en partageant des renseignements et en interceptant un convoi de véhicules convoyant des mercenaires à Kye-Ossi. Cet incident, qui avait conduit à de nombreuses arrestations en Guinée équatoriale, avait amené les autorités de ce pays à reconsidérer le bien-fondé de la libre circulation entre les pays de la Cemac. Un projet de mur initié par la Guinée équatoriale, officiellement pour des raisons de sécurité, était survenu après cette affaire.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut