International › APA

Afrique: le co-investissement et le co-développement, un impératif pour accélérer l’émergence du continent (AMCI)

Les travaux du Forum africain des investisseurs souverains ont pris fin ce mardi 21 juin à Rabat.

Intervenant à cette occasion, l’Ambassadeur-Directeur général de Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), Mohamed Methqal, a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer l’émergence du continent africain en misant sur le co-investissement et le co-développement.

Selon lui, « l’investissement, le co-investissement et le co-développement dans les projets et les secteurs prioritaires des pays africains, deviennent un impératif ».

Les fonds souverains et stratégiques peuvent être un catalyseur pour une émergence durable du continent Africain.

« Le rôle des fonds souverains et stratégiques dans cette dynamique, avec leur effet de leviers devient primordial », a-t-il dit. Pour M. Methqal, ce fonds doit être complémentaire aux autres sources de capitaux classiques qui contribuent déjà au financement du développement africain.

Aussi, ajoute-t-il, les fonds souverains et stratégiques peuvent être une locomotive aux secteurs privés locaux en les tirant et en les associant dans la mise en œuvre des projets locaux ou régionaux.

Par ailleurs, le patron de l’AMCI a saisi cette occasion pour appeler les acteurs économiques et financiers du continent ainsi que ceux opérant à l’échelle internationale à poursuivre leur engagement au service de l’émergence africaine, en mettant en place des solutions qui répondent aux défis de l’Afrique sur la base des atouts du continent tout en innovant en fonction des spécificités, des priorités et des réalités locales.

« Nous devons innover, joindre nos efforts collectivement et mettre en place des modèles de croissance inclusifs et durables pour notre continent, dans une logique de cohérence, de complémentarité, de responsabilité et de solidarité », a-t-il lancé.

Selon lui, « la mobilisation doit être globale et élargie, en associant aux côtés des gouvernements, le monde des affaires et les acteurs financiers, mais aussi la société civile, les villes et les régions, les jeunes et les femmes, pour un développement durable et humain de notre continent ».

Et de souligner que les fonds souverains et stratégiques africains et leurs partenaires internationaux doivent avoir un rôle pionnier et catalyseur dans cette révolution africaine.

M. Methqal a, à cet effet, invité les participants à prendre part au prochain « USA-AFRICA Business Summit » prévu à Marrakech du 19 au 22 juillet 2022, co-organisé par le « Corporate Council on Africa » et le Maroc et dans lequel plusieurs projets stratégiques locaux et régionaux seront présentés aux investisseurs.

Le Forum africain des investisseurs souverains, dont la cérémonie d’ouverture a été marquée par un discours adressé par le Roi Mohammed VI aux participants, a été l’occasion pour les dirigeants, les hauts responsables de fonds souverains, ainsi que les représentants des États et du secteur privé de divers pays d’Afrique et d’ailleurs, d’échanger sur les opportunités d’investissement qu’offrent l’Afrique.


Commentaire

Bon plan
Publié le 06.05.2022

A la découverte de L’île de Bioko

Elle a été découverte en 1472 par les Portugais.  A une époque lointaine, cette L'île était un carrefour pour le troc et la vente d'esclaves…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut