International › APA

Attaque de Chinagoder au Niger : 89 soldats tués (officiel)

Le nouveau bilan de l’attaque du poste militaire avancé de Chinagoder survenue le 9 janvier dernier fait état de 89 militaires tués.Le porte-parole du gouvernement, Abdourahman Zakaria, a indiqué que ce bilan qui était initialement estimé à 25 morts parmi les militaires a été révisé à la suite d’une opération de ratissage menée dans cette localité située à une quinzaine de kilomètres de la frontière malienne.

L’annonce a été faite à l’issue du Conseil national de sécurité présidé par le Président de la République, Issoufou Mahamadou.

En outre, dans le communiqué lu par le porte-parole du gouvernement, il est décrété un deuil national de 72 heures à compter de ce lundi 13 janvier 2020.

Selon le porte-parole du ministère de la Défense, le colonel Souleymane Gazobi, 63 terroristes ont été « neutralisés et plusieurs motos calcinés ».

Le poste militaire avancé de Chinagoder, a été attaqué par des individus lourdement armés, venus en nombre, à bord de véhicules et de motos.
À l’issue des combats qui les ont opposés aux militaires, un premier bilan avait fait cas de 25 tués et 6 blessés dans les rangs des Forces de défense et de sécurité (FDS).
Cette attaque du camp de Chinagoder qui, il faut le rappeler, intervient un mois pratiquement, après l’attaque du camp d’Inatès, le 10 janvier dernier qui avait coûté la vie à 71 militaires nigériens.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut