International › APA

Barrage : l’Ethiopie va utiliser l’ensemencement des nuages pour le remplissage

L’Ethiopie est prête à faire usage de la technologie d’ensemencement des nuages, pour renforcer les fortes pluies de juillet et d’août prochains, pour lancer le deuxième remplissage du Grand barrage de la renaissance éthiopienne (GERD).Le directeur adjoint de l’Agence nationale de la métrologie, Kinfe Hailemariam, a déclaré samedi qu’une dizaine d’institutions dans le pays avaient participé à l’utilisation de la technologie d’ensemencement des nuages qui a débuté récemment.

La technologie aide à amener la pluie là où elle est nécessaire, a déclaré le Dr Dinku Tufa, chercheur principal à l’Institut international de recherche sur le climat et la société (IRI).

L’Ethiopie s’est préparée à entreprendre le deuxième remplissage du GERD et à défricher la forêt voisine pour servir de réservoir du GERD qui devrait retenir 13,9 milliards de cubes métriques d’eau. En outre, l’Ethiopie a installé deux turbines cette semaine, dans le but de commencer à produire de l’électricité, après avoir rempli le barrage.

Avec le soutien tacite de l’Union européenne et des Etats-Unis, l’Egypte et le Soudan ont fait pression sur l’Ethiopie pour qu’elle ne lance pas l’opération de remplissage, sans un accord contraignant.

L’Ethiopie a rejeté leur position au motif qu’elle viole l’accord de déclaration de principe signé par ces trois pays riverains du Nil en 2015.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut