International › AFP

Cachemire : des milliers de manifestants contre l’Inde à Londres

Plusieurs milliers de manifestants arborant des drapeaux du Pakistan ont manifesté jeudi devant l’ambassade d’Inde à Londres contre la révocation par New Delhi de l’autonomie de la partie indienne du Cachemire, a constaté l’AFP.

Arrivés à bord de cars munis de pancartes proclamant « Le Cachemire saigne », les contestataires étaient encadrés par la police britannique, qui les séparait d’une contre-manifestation en faveur de l’Inde et qui a interpellé plusieurs personnes.

Arborant également des drapeaux de la partie du Cachemire sous contrôle pakistanais, les manifestants scandaient « liberté ! ».

« Nous sommes à un tournant, c’est le moment d’agir pour tout le monde », a dit à l’AFP Shazad Ahmed, 36 ans, qui travaille dans l’informatique et est originaire de la partie pakistanaise du Cachemire. « Nous voulons un Cachemire uni (…) Ce n’est pas un problème religieux, je soutiendrais n’importe quel Cachemiri même s’il était chrétien », a-t-il ajouté.

Le Jammu-et-Cachemire, une région himalayenne en majorité peuplée de musulmans, aussi revendiquée par le Pakistan, est depuis le 4 août totalement coupé du monde.

Un black-out sur les communications et de fortes restrictions à la circulation ont été imposés par les autorités indiennes avant l’annonce de la révocation de l’article 370 de la Constitution qui conférait un statut spécial à la zone qu’elles contrôlent, suscitant la colère du Pakistan.

Redoutant des manifestations de masse, des dizaines de milliers de soldats supplémentaires y ont été déployés pour surveiller la mise en œuvre de la décision surprise du Premier ministre indien Narendra Modi.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut