International › APA

Cameroun : fermeture de 262 établissements scolaires clandestins

Deux cent soixante deux établissements scolaires clandestins ont été fermés au Cameroun au titre de l’année scolaire 2019/2020 dont le début des cours est prévu pour le lundi 2 septembre prochain, annonce un communiqué conjoint des ministères de l’Education de base et des Enseignements secondaires.Deux cents de ces établissements « clandestins » concernent l’enseignement maternel et primaire et 62 collèges l’enseignement secondaire, précise le communiqué dont APA a obtenu copie mercredi.

La mesure s’explique par des motifs tels que « le défaut d’extension des cycles non autorisés, le défaut de localisation des sites, mais aussi, les locaux dangereux ainsi que l’insalubrité ».

Les fermetures concernent les dix régions du pays, mais la région du Littoral est la plus touchée avec plus de 118 établissements fermés.

Les inscriptions pour la rentrée prochaine ont déjà débuté dans certains établissements qui sont tous obligés d’avoir  un acte de déclaration de création et d’ouverture pour pouvoir fonctionner.

A l’approche de chaque rentrée scolaire, les ministères de l’Education de base et des Enseignements secondaires publient la liste des établissements scolaires interdits de fonctionner. Bien qu’interdits, certains réussissent malgré tout à fonctionner, déplorent des ONG comme d’Afric Avenir. Elles y voient la corruption qui sévit dans le secteur éducatif.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut