Eco et Business › Energie

L’entrée de Chevron en Guinée Equatoriale et au Cameroun, un tournant pour l’industrie gazière d’Afrique Centrale

Chevron de Guinée Equatoriale

L’acquisition récemment annoncée de Noble Energy par Chevron pour 13 milliards de dollars donne à la major américaine une entrée dans le secteur pétrolier et gazier de Guinée équatoriale, où Noble Energy détient des participations dans le champ d’Alba (33% de WI non exploité et 32% de revenus), le Bloc O (champs d’Alen avec 51% de WI et 45% d’intérêt dans les revenus) et le Bloc I (champs d’Aseng avec 40% WI et 38% d’intérêt dans les revenus).

Ces actifs en Guinée équatoriale représentent 94 millions de barils d’équivalent pétrole de réserves prouvées développées et 38 millions de barils d’équivalent pétrole de réserves prouvées non développées.

Par ailleurs, Noble Energy était également l’opérateur du Bloc YoYo au Cameroun et du bloc en eau profonde de Doujou Dak (60% WI) au Gabon, où elle était en train d’évaluer des données sismiques 3D récemment acquises. L’acquisition a soulevé plusieurs préoccupations et interrogations, principalement parce que ces actifs font actuellement l’objet du plus ambitieux projet de développement gazier de la région CEMAC.

Alors que le champ d’Alba alimente en gaz le complexe de Punta Europa en Guinée équatoriale depuis des décennies, y compris l’usine de GNL EG, l’usine de méthanol AMPCO et l’usine de GPL d’Alba, ses réserves en baisse ont conduit au développement des champs d’Alen et d’Aseng comme sources alternatives de gaz. En 2019, Noble Energy était au cœur d’un accord révolutionnaire pour le lancement du projet de monétisation d’Alen, censé assurer un approvisionnement continu et stable en gaz au terminal de GNL de Guinée équatoriale et aux infrastructures génératrices de revenus en aval.

Le projet est toujours sur la bonne voie pour être livré en 2021 et constitue la première étape du développement d’un méga-hub gazier offshore beaucoup plus large dans le golfe de Guinée. Ce hub gazier régional comprendrait à terme le développement des découvertes de Yolanda et YoYo situées dans le bloc I de la Guinée équatoriale et le bloc YoYo du Cameroun, tous deux exploités par Noble.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut