International › APA

Côte d’Ivoire : bientôt un centre de formation en énergie renouvelable

Pas d'image

Le pays qui ambitionne d’être un hub énergétique régional et de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, veut se doter de ressources humaines compétentes en vue d’accélérer la transition énergétique.Cet objectif vise également à impulser la transition verte. La Côte d’Ivoire veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 30,41% en 2030, ce qui équivaut, selon le ministère de l’Environnement et du développement durable à 37 millions de tonnes de carbones.

A l’occasion de l’inauguration du lycée professionnel sectoriel de formation aux métiers de l’agro-industrie et de la maintenance industrielle à Yopougon, dans l’Ouest d’Abidjan, le ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage, N’Guessan Koffi, a annoncé jeudi des projets de son département et la vision de l’Etat.    

« Nous avons en cours de réalisation, le Centre de formation des apprentis (CFA), le Centre de formation aux métiers des énergies renouvelables, un centre pour le sport et la culture », a indiqué le ministre N’Guessan Koffi.  

En projet, le ministère de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’apprentissage a « la construction d’un garage-école et d’un lycée destiné aux métiers de la beauté, notamment la coiffure, l’esthétique et la cosmétique », a-t-il ajouté.

La Côte d’Ivoire qui envisage d’être un pays à revenu intermédiaire à tranche supérieure est engagée à transformation structurelle de son développement. L’éducation et la formation constituent un levier pour l’atteinte de ses objectifs.   

A travers le pays, de nombreuses infrastructures se construisent, des zones industrielles se créent, avec des entreprises de tailles variables, qui s’installent. Ce dynamisme retrouvé du développement suscite des demandes en capital humain de qualité de façon croissante et pressante.

« Cette tendance qui traduit la vitalité économique du pays se poursuivra durant des années. Et ceci justifie amplement, la création de notre Complexe polyvalent Alassane Ouattara » de Yopougon, abritant des écoles professionnelles et techniques, a-t-il souligné.  

« Il s’agit d’en faire un creuset essentiel pour contribuer à la formation aux métiers actuels et futurs de nos jeunes mais aussi, pour attirer et soutenir, en main d’œuvre qualifiée, les entreprises industrielles, base de l’émergence de notre économie », a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre Patrick Achi a, dans un discours, assuré de « la volonté du gouvernement de faire passer le taux de scolarité dans ce secteur de 5% aujourd’hui, à 15% dès 2025 et 20% en 2030, en redoublant d’efforts pour doter le pays d’infrastructures »

« Grâce à l’appui du C2D (Contrat de désendettement signé avec la France), nous allons ainsi pouvoir construire, réhabiliter et équiper des centres de formations ici à Yopougon et à Daoukro, qui accueilleront bientôt près de 3 000 nouveaux apprenants, pour un montant de 12 milliards F CFA », a indiqué M. Patrick Achi.

Avec la mobilisation d’autres leviers financiers, il sera construit un nouveau lycée professionnel à Daloa d’un montant de 13,5 milliards FCFA, sept établissements de formation professionnelle à Ebimpé, Drabo, Dabakala, Kong, Korhogo, Yamoussoukro et Gbéléban pour un montant global de plus de 146 milliards de FCFA.  

Ceux-ci devraient être « accompagnés de 16 établissements de formation professionnelle, d’un coût de 37 milliards de FCFA. Enfin, avec la coopération espagnole, nous avons enclenché la construction et l’équipement d’un centre de formation en énergie renouvelable, à hauteur de 7 milliards de FCFA », a fait savoir le Premier ministre ivoirien.

La Côte d’Ivoire, relativement à ses ambitions d’industrialisation, développe les lycées professionnels sectoriels, permettant d’assure la formation initiale d’ouvriers, de techniciens et de techniciens supérieurs destinés aux industries de transformation de produits agricoles, aux industries de conditionnement des produits commerciaux.


Commentaire

Bon plan
Publié le 04.07.2022

A la découverte du parc national de Monte Alén 

Le parc national de Monte Alén est situé dans la chaîne de montagnes Niefang, dans la région continentale de la Guinée équatoriale. Sa surface est d'environ 1…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut