International › APA

Côte d’Ivoire: le projet filets sociaux couvre 227 000 ménages pauvres

Le projet «filets sociaux productifs », une initiative de l’exécutif ivoirien visant à octroyer une allocation trimestrielle de 36 000 FCFA aux ménages identifiés comme les plus pauvres du pays, couvre aujourd’hui 227 000 bénéficiaires répartis dans les 31 régions de Côte d’Ivoire.

L’information a été donnée lundi à Abidjan par Mariatou Koné, la nouvelle ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, anciennement ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de lutte contre la pauvreté.

Elle s’exprimait dans une cérémonie de passation de charges avec ses collègues Myss Belmonde Dogo et Kouadio Konan Bertin (KKB) respectivement ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté, et ministre de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

«Aujourd’hui le projet des filets sociaux productifs qui consiste en l’octroi sur 3 années de transferts monétaires trimestriels non remboursables de 36 000 FCFA à des ménages ciblés parmi les plus pauvres de notre pays, couvre 227 000 bénéficiaires répartis dans les 31 régions du territoire national tant dans le milieu rural que dans le milieu urbain», a fait savoir Mme Koné, rappelant les grandes actions réalisées pendant son passage au ministère de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté.

Dans le domaine de la consolidation de la paix, de la réconciliation nationale et du renforcement de la cohésion sociale, Mme Koné a cité entre autres, au nombre des actions à son actif, la  sensibilisation au retour des réfugiés particulièrement en direction de ceux qui vivent au Liberia, au Ghana, au Togo en liaison avec le HCR.

Il y a eu également la main-tendue du Président de la République  « à nos frères et sœurs » pour un retour au pays natal accompagnée de mesures d’apaisement du climat social et la prise d’une ordonnance d’amnistie en faveur des prisonniers de la crise post-électorale et  la réparation des préjudices des crises survenues en Côte d’Ivoire. 

« Dans le domaine de la réconciliation nationale, le président de la République a couronné de succès le travail que nous avons mené en donnant un coup d’accélérateur avec le retour annoncé de l’ancien chef d’Etat Laurent Gbagbo et de M. Charles Blé Goudé», a-t-elle ajouté, estimant  «que c’est une belle opportunité à saisir pour tous les enfants de notre pays sans distinction d’origine géographique et ethnique ».

En retour, les ministres Myss Belmonde Dogo et Kouadio Konan Bertin se sont félicités du travail abattu par la ministre Mariatou Koné à la tête du département ministériel de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, promettant de s’inscrire dans la continuité.

 «  Bien plus qu’une passation de charges, je considère cette cérémonie comme un passage de témoin dans une course de fond contre la pauvreté ou dans laquelle bon nombre d’obstacles ont été déjà levés par vous. Pour ma part, je m’engage à poursuivre votre lancée en empruntant le chemin que vous avez su brillamment tracé», a promis Myss Belmonde, la nouvelle ministre de la Solidarité et de la lutte contre la pauvreté.

Le projet filets sociaux productifs, rappelle-t-on, est une initiative du gouvernement ivoirien avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale. Il consiste à octroyer gracieusement une allocation trimestrielle de 36 000 FCFA aux ménages identifiés comme les plus pauvres du pays.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut