International › APA

Côte d’Ivoire: une épidémie de diarrhée sévit dans un village d’Anyama, 69 cas détectés

Une épidémie de diarrhée sévit depuis mercredi à M’Pody, un village d’Anyama, une banlieue au Nord d’Abidjan où 69 cas ont déjà été détectés, a annoncé jeudi, Vincent Toh Bi Irié, le préfet d’Abidjan.« Hier mercredi matin, des cas de diarrhée suspecte ont été constatés dans le village de M’Pody dans la sous-préfecture d’Anyama. Le nombre de personnes souffrant de diarrhée est rapidement passé de 37 à 69 ce matin. Ce sont 07 enfants de 0 à 5 ans qui sont touchés et 62 individus de 06 à 70 ans», a fait savoir M. Toh Bi dans une note d’information assurant que les services de santé et de sécurité ont été immédiatement dépêchés sur place.

Selon l’administrateur civil, l’eau du château d’eau du village d’où une odeur fétide s’échappait, géré et entretenu localement, serait à l’origine de ces malaises en attendant que l’Institut national d’hygiène publique (INHP) rende disponible les résultats des analyses approfondies.

Plusieurs mesures, a indiqué M. Toh Bi,  ont été prises par les autorités pour circonscrire cette épidémie.

Il s’agit de la distribution de médicaments aux populations de cette localité par les services de santé, la fermeture provisoire du château d’eau, l’approvisionnement du village en citernes d’eau par l’Office national de l’eau potable ( ONEP) en quantité suffisante en attendant la réouverture du château, la veille sécuritaire et sanitaire et la sensibilisation des populations.

Le préfet d’Abidjan qui a assuré que les « événements sont sous contrôle » a demandé aux populations de M’Pody de suivre scrupuleusement ces instructions de crise.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut