Santé › Coronavirus

Covid-19 en Guinée Equatoriale: Le comité politique proroge l’état d’alerte jusqu’au 31 mai

Covid-19 en Guinée Equatoriale: Le comité politique proroge l'état d'alerte jusqu'au 31 mai

Le comité politique de lutte et de réponse à la COVID-19 analyse la situation de la pandémie dans le pays, une semaine après la dernière réunion. La rencontre s’est déroulée le 13 mai au Palais du Peuple de Malabo, présidé par le vice-président de la République, S. E. Teodoro Nguema Obiang qui, avec son équipe a analysé la situation de la pandémie en Guinée équatoriale et a proposé de nouvelles stratégies afin de réduire son impact dans le pays.

S. E. Teodoro Nguema Obiang Mangue continue a donné la priorité au freinage du coronavirus en Guinée équatoriale dans son planning de travail.

Le délai en vigueur de la dernière prorogation de l’état d’alerte sanitaire décrété par le chef de l’État expire vendredi 15 mai. Dans ce contexte, le vice-président de la République a tenu une nouvelle séance de travail avec les membres composant les comités politique et technique de réponse et de surveillance du coronavirus, dans le but d’analyser minutieusement la situation de la COVID-19 en Guinée équatoriale et envisager de nouvelles stratégies de lutte.

D’après les rapports présentés par les experts de la Santé au président du comité politique, la courbe de contagions s’accroît de plus en plus, et la situation actuelle de la pandémie dans le pays ne permet pas de relâcher les mesures de confinement, ce qui pourrait être une décision prématurée qui nous conduirait au débordement.

Suite à ces rapports, le comité politique a pris la décision de prolonger l’état de confinement jusqu’au 31 mai, ce qui laisserait le temps de faire arriver le matériel et les équipements médicaux dans les hôpitaux du pays.

En outre, le vice-président de la République a immédiatement exigé l’aménagement et l’équipement des centres sportifs et de certains hôtels pour servir d’hôpitaux de campagne pendant la durée de la pandémie.

Au cours de la réunion, le comité a étudié la possibilité, d’une part, d’affréter un vol pour les citoyens équato-guinéens qui sont bloqués au Royaume d’Espagne en raison du coronavirus et, d’autre part, d’affréter deux autres vols entre Malabo et Bata pour les citoyens qui se trouvaient en dehors de leur ville de résidence au début de la période de confinement établie par le Gouvernement.

Durant la rencontre, le don par Teodoro Nguema Obiang Mangue de 40 000 masques a été annoncé, en plus de son salaire complet qui a déjà été donné.

Le premier cas de contagion de la pandémie de COVID-19 a été diagnostiqué le 14 mars dernier. Désormais ce sont 522 cas confirmés et 6 décès par coronavirus dans le pays. Il faut signaler que parmi les cas confirmés se trouvent 18 professionnels de la santé.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut