Eco et Business › L’Eco en +

Crise: La Première Dame vient au secours des Équato-guinéennes d’Espagne

En leur proposant des lignes de crédits, elle voudrait permettre à ces dernières de mieux survivre à la crise que connait l’Espagne

 

La Guinée Equatoriale vient au secours de sa diaspora. Une délégation Equato-guinéenne dirigée par la Première vice-présidente du Parlement, Jesusa Obono Engono Nchama et accompagnée par la conseillère du gouvernement au ministère des Affaires sociales et de la Promotion de la femme, Eulalia Envo Bela, et bien d’autres personnalités se sont rendus dans la capitale Espagnole pour rencontrer les Equato-guinéennes vivant dans ce pays. Le but étant de les informer par rapport au fonds de soutien à la femme Équato-guinéenne mise sur pieds par la Première Dame.
Ce fonds est un soutien économique qui leur permettra d’affronter la crise économique qui traverse leur pays d’accueil. Lors de son intervention, Jesusa Obono a informé plus de 80 femmes présentes que la Première dame a créé un fonds de soutien à la femme équato-guinéenne pour renforcer leurs activités économiques, afin qu’elles puissent devenir entrepreneures. Pour pouvoir obtenir ces crédits, les femmes convoquées ont été invitées à s’unir – comme l’ont déjà fait par exemple les collectivités de femmes des régions continentale et insulaire du pays – pour commencer à recevoir ce type de soutien. Jesusa Obono Engono a terminé son discours en les invitant toutes à la solidarité, l’amour et la compréhension, pour pouvoir travailler pour le bien du pays et de ces enfants.Les fonds promis sont issus de la vente du pétrole et doivent être remboursés selon un échéancier fixé probablement entres les deux parties. La rencontre a eu lieu au siège diplomatique équato-guinéen situé à Madrid, en présence de l’ex-ambassadeur Narciso Ntugu Abeso et du Premier secrétaire de l’ambassade, Antonio Monsuy Ndong

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Retour en haut