Politique › Décret

Décret de la présidence mobilisant des ressources économiques et matérielles contre le coronavirus

– «Décret n ° 31/2020 du 20 mars, mobilisant des ressources économiques et matérielles pour lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus en République de Guinée équatoriale.

Le Gouvernement de la République de Guinée équatoriale, conscient du danger imminent du Coronavirus et tenant compte des rapports publiés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’agressivité de cette pandémie contre la population mondiale et, en particulier, son expansion dans le La République de Guinée équatoriale, qui a créé un état d’alarme nationale, mobilise d’urgence des ressources financières et matérielles suffisantes pour attaquer, arrêter et éliminer ce mal qui sévit dans la société équato-guinéenne, si possible à la fois et des espaces relativement courts pour sauver la vie de toutes les familles de la République de Guinée équatoriale.

De même, le Gouvernement, conscient de sa responsabilité de garant du bien-être de la population, invite tous les équato-guinéens à se joindre à la mobilisation générale pour protéger la santé de notre nation et lutter contre la pandémie de coronavirus susmentionnée.

En vertu et en usage des prérogatives que me confèrent les dispositions légales en vigueur.

J’AI:

Article I.- LE FONDS NATIONAL D’URGENCE DES CORONAVIRUS- 19 est créé pour lever des fonds économiques et financiers pour lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus en République de Guinée équatoriale.

Article II.- Le Gouvernement contribue au Fonds par une subvention de CINQ MILLIONS (5 000 000 000) de francs CFA.

Article III.- L’ensemble de la société équato-guinéenne est instamment invité, chacun selon sa position et ses possibilités: entreprises publiques et privées, organisations non gouvernementales, employés publics et privés, population en général, etc., afin que, volontairement, ils contribuent ressources économiques au Fonds susmentionné.

Article IV.- Toute autre aide provenant de sources extérieures – gouvernements des pays, amis, institutions économiques et organisations humanitaires – sera également attribuée au Fonds.

Article V.- Les contributions en nature (matériel divers, infrastructures hospitalières, hôtels, etc.) sont admises et elles seront valorisées ultérieurement en équivalent monétaire.

Article VI.- Des comptes seront ouverts dans les banques nationales pour la saisie des contributions volontaires appelées Fonds National d’Urgence CORONAVIRUS-19.

Article VII.- Le Gouvernement mettra en place les mécanismes de contrôle nécessaires à la bonne administration des contributions volontaires au Fonds. De même, il rendra compte à la population des contributions et de l’utilisation des ressources en fonction de l’évolution de la pandémie.

DISPOSITION ADDITIONNELLE:

Le gouvernement est habilité à adopter toutes les mesures nécessaires pour une meilleure application du contenu de ce décret.

DISPOSITION D’ABROGATION:

Toutes les dispositions de rang égal ou inférieur qui s’opposent au présent décret sont abrogées.

DISPOSITION FINALE:

Ce décret entrera en vigueur le jour même de sa publication dans les médias nationaux et sans préjudice de sa publication au Journal officiel.

Je l’ai donc par ce décret, donné à Malabo, le vingtième jour du mois de mars de l’an deux mille vingt.

Pour une meilleure Guinée,
Obiang Nguema Mbasogo
Président de la République ».


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut