Eco et Business › Energie

Des projets sur le pétrole et le gaz, s’élevant à 1 milliard de dollars, seront bientôt lancés

Le ministre des Hydrocarbures et des Mines de Guinée Equatoriale a révélé que des projets stratégiques concernant le pétrole et de gaz d’une valeur d’un milliard de dollars, devraient être lancés bientôt.

Selon Gabriel Obiang Lima, il s’agit d’une usine à petite échelle de regazéification de GNL, deux raffineries de pétrole, des installations de stockage de produits pétroliers et une usine de transformation du méthanol en essence. L’annonce a été faite dans le cadre d’une conférence annexe du Forum des pays exportateurs de gaz naturel, qui s’est tenue à Malabo, la semaine dernière.

Pour le dirigeant, 2020 sera l’année des investissements d’autant plus que d’importantes sommes seront injectées dans l’amont où plusieurs compagnies viennent de se voir attribuer des blocs d’exploration. Celles-ci devraient démarrer les premières phases d’exploration au cours du premier semestre de l’année prochaine. Les blocs ont été attribués au terme du dernier cycle de licences, lancé en avril dernier.

Le plus prolifique des blocs gaziers du pays l’EG-27 (bloc R) a été attribué à la société russe Lukoil. Les contrats de partage de production seront quant à eux, signés au début du premier trimestre de 2020. La Guinée Equatoriale a produit entre 120 000 et 130 000 barils par jour, au cours de l’année 2019.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut