International › APA

Economie et santé s’imposent au menu des quotidiens marocains

Le développement du secteur aéronautique, la recrudescence des cas d’infection à la Covid-19 et la croissance économique sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus mardi.+Aujourd’hui le Maroc+ écrit que « c’était une marque de reconnaissance, quand le leader mondial de l’aéronautique Boeing a décidé, il y a quelques années, de faire du Maroc l’une de ses plateformes industrielles mondiales ».

« C’était aussi et en même temps une sorte de certificat, un label, attestant du savoir-faire de l’industrie aéronautique et des compétences marocaines », soutient le journal, notant que dans l’aéronautique comme dans d’autres secteurs tels que l’automobile, l’électronique, l’offshoring, les retours d’expériences des leaders mondiaux et leurs témoignages sont la meilleure carte de visite du Maroc.

A l’image de la tournée actuelle du ministre de l’industrie aux USA, la fidélisation de ces prescripteurs précieux passe aussi par des initiatives qui les valorisent dans leur propre marché, souligne-t-il, appelant à vulgariser leurs expériences auprès de nouveaux et autres prospects intéressants.

Abordant la recrudescence des cas d’infection à la Covid-19, +L’Opinion+ souligne que depuis le début du mois de juillet, le Maroc est pris de court par une 4ème vague de la pandémie, portée par ce variant dont le traitement requiert une hospitalisation doublement plus intense que l’Alpha.

Les maux de la pression sur le système de santé se font largement ressentir à Casablanca et Marrakech où les lits de réanimation sont presque saturés, poursuit la publication, relevant qu’au niveau de Tanger, le taux d’occupation des services de soins intensifs dépasse les 54%.

Selon le quotidien, la responsabilité est partagée et la fédération des efforts est une condition sine qua non pour sortir de la crise. « Nos valeurs de civisme et de patriotisme sont donc à l’épreuve », observe-t-il.

+Al Massae+ rapporte que les pharmaciens revendiquent la vente des tests rapides et la participation à la vaccination. Ils ont écrit à Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé, lui demandant de leur permettre de dispenser des tests rapides antigéniques et de les associer au processus de vaccination dans les pharmacies afin de renforcer les efforts de lutte contre la propagation du coronavirus.

Tout en faisant remarquer que les tests rapides ne remplacent pas les tests PCR, les pharmaciens estiment que le fait d’effectuer ce genre de tests dans les officines leur permettrait sans doute de prêter leur concours aux efforts de lutte contre cette pandémie, indique le journal.

+Al Yaoum Al Maghribi+ se fait l’écho du rapport de Global Data, une société internationale de conseil et d’analyse de données, qui a souligné que le Maroc, « qui progresse à des pas de géant », figure en tête des cinq économies qui connaîtront les taux de croissance les plus rapides en Afrique en 2021.

Global Data table sur une croissance de 5,19% pour le Royaume, soit le taux le plus élevé à l’échelle continentale en 2021.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut