International › APA

Faible progression du PIB au Sénégal

Le Produit intérieur brut (PIB) en volume du Sénégal a enregistré au premier trimestre de l’année 2019, une faible progression de 0,4% par rapport à quatrième trimestre 2018, rapporte une note de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) reçue samedi à APA.Selon l’ANSD, « ce résultat est imputable à la croissance modérée du secteur tertiaire (plus 1,5%) qui représente plus de 50% du PIB ».

La croissance économique a été également amoindrie par le repli du secteur secondaire (moins 1,4%). En outre, signale l’ANSD, le secteur primaire a stagné au cours de la même période. S’agissant des taxes nettes de subventions sur les produits, elles ont reculé de 0,3% sur la période sous-revue.

« Du côté de la demande, il est noté, en rythme trimestriel, une baisse de la consommation finale (moins 0,5%) et un repli de la formation brute de capitale fixe (moins 3,5%) », souligne l’ANSD.

En revanche, les exportations nettes de biens et services ont progressé de 5,9%.

L’activité économique, au premier trimestre de 2019, est ressortie en hausse de 5,7% par rapport au premier trimestre de l’année 2018. Cette performance est liée à la bonne tenue des activités du primaire (plus 9,3%), secondaire (plus 5,3%) et tertiaire (plus 4,6%).

Sous l’angle de la demande, l’ANSD a relevé une amélioration des exportations nettes de biens et services qui passent de moins 595,2 milliards de FCFA à moins 353,2 milliards de FCFA, en liaison avec une hausse des exportations (plus 29,5%) et une baisse des importations de biens et services (moins 4,0%).

Le PIB en valeur est estimé à 3256 milliards FCFA au premier trimestre de 2019 contre 2935,5 milliards de FCFA au premier trimestre 2018, soit une progression de 10,91%.

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Retour en haut