International › APA

Indépendance, culture, économie et social au menu de la presse congolaise

Les 59 ans de l’indépendance du Congo célébrés ce 15 août avec en toile de fond le message du président Sassou N’Guesso, la culture avec l’élection Miss Indépendance remportée par Mlle Christy Ahoué, la gestion économique du pays et la menace de grève des enseignants sont les principaux sujets à la une de la presse congolaise de ce jeudi.« Fête du 15 août : nos soixante ans c’est demain », clame en manchette le quotidien national Les dépêches de Brazzaville, reprenant ainsi un passage du message à la nation délivré la veille au peuple congolais par du chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso.

« Le Congo fêtera ses soixante ans de son indépendance le 15 août 2020.Il ne sera ni trop vieux ni trop jeune pour ne pas se rendre compte que devant lui se dresse de nombreux défis qu’il doit relever pour assurer son développement », poursuit le quotidien en citant toujours chef de l’Etat.
En rapport avec les festivités marquant les 59 ans de l’indépendance du Congo, le quotidien nationale fait un clin d’œil à la 12ème édition de ‘’ Miss indépendance » en écrivant que
« Cette élection a vue Mlle Christy Ahoué, être couronné ‘’Miss indépendance’ ‘le 13 août dernier parmi les dix-neuf sélectionnées. »

« Agée de 23 ans et étudiante à l’université Marien Ngouabi, la Miss indépendance va bénéficier de nombreux avantage dont un voyage aller et retour au Sénégal », renseigne le journal.

Quant à La griffe, elle s’intéresse aux rumeurs de détournements de fonds au trésor public appelle et, tout en appelant à une bonne gestion économique du pays, elle s’insurge « contre ceux qui pillent le Congo » au mépris de « l’intérêt supérieur de la nation. »

Pour sa part, La semaine africaine se focalise sur les menaces des enseignants sortis des écoles professionnelles d’aller en grève d’ici le 1er octobre s’ils ne perçoivent  pas leurs bourses mensuelles. Elles sont de 50 000 FCFA pour les enseignants destinés à l’école primaire, de 60 000 FCFA pour ceux appelés à aller dans les collèges et 75 000 FCFA pour leurs collègues des lycées.

Selon ce journal, « ces enseignants condamnent l’irrégularité du paiement de leurs bourses qui rend précaires les conditions de vie des bénéficiaires, surtout ceux qui travaillent à l’intérieur du pays».

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Retour en haut