PolitiquePolitique › Institutionnel

La gendarmerie nationale est réintégrée au ministère de la défense

La gendarmerie nationale est réintégrée au ministère de la défense

La gendarmerie nationale a été séparée du ministère de la Sécurité et réintégrée à celui de la Défense, il est apparu après la réunion que le vice-président de la République, en charge de la Défense et de la Sécurité de l’État, Teodoro Nguema Obiang Mangue, a tenue dans la nuit du mercredi, au Palais du Peuple de Malabo, avec de hauts responsables militaires.

Le corps de la gendarmerie équato-guinéenne appartient désormais au ministère de la Défense nationale. La gendarmerie et la police travaillaient conjointement dans le pays et appartenaient au ministère de la Sécurité nationale. Cependant, après une série de réunions au cours desquelles les hauts responsablesde la gendarmerie ont proposé un certain nombre d’innovations au vice-président de la République, pour le développement et l’efficacité de leur travail ; ce dernier a soigneusement étudié leurs arguments et a accepté la proposition.

– « La réunion a permis d’étudier des aspects concernant l’intégration du corps de gendarmerie au sein du ministère de la Défense nationale. Les propositions ont été faites et S. E. le vice-président de la République y a répondu favorablement, en vue d’améliorer le fonctionnement et l’organisation générale du corps de gendarmerie. », a déclaré à la presse Eulogio Ndong Ntutumu, directeur général de l’Enseignement et du Recrutement au ministère de la Sécurité Nationale.

Suite à cette décision, le corps de gendarmerie nationale prévoit une série de plans pour améliorer ses fonctions dans le pays, notamment la réorganisation territoriale de son personnel, l’acquisition de matériel de travail et le recrutement de ressources humaines.

– « Une des propositions a été la réorganisation territoriale du corps de gendarmerie nationale. Comme on sait qu’on ne peut pas travailler sans matériel, nous avons également demandé plus de matériel et plus de personnel, pour rendre efficace le service de protection des citoyens et de leurs biens. » a ajouté le directeur général.

Pour sa part, quelques jours après la signature de la résolution réintégrant la gendarmerie au sein du ministère de la défense, Nguema Obiang Mangue a conseillé aux ministres des départements de la Sécurité et de la Défense de se réunir pour définir ensemble la juridiction et les compétences de la police et de la gendarmerie nationale.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut