Santé › Coronavirus

La Guinée Equatoriale a un protocole d’action pour faire face au coronavirus

La République de Guinée équatoriale a un protocole d’action pour faire face au coronavirus. Il est en place depuis un certain temps après les premiers cas de coronavirus dans le continent africain. Grâce à ces mesures de contrôle épidémiologique, à présent, on a pu identifier et isoler un cas détecté parmi les passagers d’un vol provenant du Royaume d’Espagne.

Le gouvernement de la République de Guinée équatoriale a établi que toutes les personnes provenant d’un pays à haut risque — ayant plus de 500 cas avérés — doivent être mises immédiatement en quarantaine.

Si le sujet identifié a de symptômes communs du COVID-19, qui sont la fièvre, la toux et la gêne respiratoire, il doit être transféré à l’Unité d’isolement de l’aéroport de Malabo. Là-bas, un test est effectué et des échantillons biologiques sont prélevées afin que, dans trois heures, le laboratoire diagnostique s’il s’agit d’un cas de coronavirus ou pas.

S’il n’y a pas de symptômes, le sujet est transféré à l’Hôtel Bami — à 10 minutes de distance de l’aéroport de Malabo — pour être mis en quarantaine, et des tests sont également effectués. Après deux semaines sous monitorage et deux résultats négatifs dans les tests, le sujet peut rentrer chez-lui.

Les malades diagnostiqués sont transférés à l’Hôpital de Sampaka, où il y a une équipe parfaitement formée pour faire face à cette situation qui dispose de tout le matériel et des équipements nécessaires pour le traitement des symptômes.

Face à tout cas suspect, l’équipe d’intervention rapide qui déclenche les recherches de contrôle épidémiologique agit. Les échantillons avec un résultat positif sont remis à un centre reconnu par l’Organisation mondiale de la santé pour le contrôle de qualité.

Du côté du laboratoire de recherches de Baney, il travaille en coordination avec l’Institut Pasteur de Cameroun ou, à défaut, avec les Centres de recherche sur les maladies virales au Sénégal ou en Afrique du Sud.

Le ministère de la Santé et du Bien-être social demande à la population de garder le calme et la sérénité et l’invite au respect de toutes les mesures de prévention en vigueur et du protocole établi pour le bien individuel et collectif.

 



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut