Politique › Institutionnel

La Guinée équatoriale exige la restitution de l’argent saisi par le Brésil

L’ambassadeur du Brésil au en Guinée Equatoriale quant à lui estime que les agents de la Douane de son pays n’ont fait que leur travail

Vendredi, les bagages de Téodorin Obiang, le vice-président équato-guinéen, ont été saisis par la douane brésilienne avec une forte somme. Les autorités de Malabo ont immédiatement réagi et condamné un acte « illégal ». Mercredi, elles ont exigé la restitution de la somme saisie et s’offusquent parce qu’elles appellent un comportement « inamical » des autorités brésiliennes.
Après lundi, la Guinée a encore réagit ce mercredi 19 septembre 2018 sur le sort réservé à son vice-président au Brésil. Le ministre équato-guinéen des affaires étrangères, Simeon Oyono Esono Angue, s’est exprimé et a dénoncé un comportement « inamicale » de la part des brésiliens et exige la restitution des fonds saisis. Pour sa part, l’ambassadeur du Brésil en Guinée, convoqué par le ministère des affaires étrangères, a indiqué que les agents de la douane ont fait leur travail, tous les voyageurs internationaux étant soumis aux normes nationales aéroportuaires.

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Retour en haut