Eco et Business › Finance

La Guinée équatoriale mettra en œuvre un régime de déclaration de patrimoine pour les hauts fonctionnaires

Dans le cadre des accords de soutien financier signés avec le Fonds monétaire international (FMI) , la Guinée équatoriale devra mettre en place un régime de déclaration d’actifs pour les hauts fonctionnaires, selon des sources de Bloomberg .

La Guinée équatoriale a besoin d’un sauvetage du FMI pour faire face à une crise qui a réduit l’économie du pays d’un tiers à 13 milliards de dollars l’an dernier. Selon un programme convenu la semaine dernière, l’État devrait accroître la transparence, améliorer la gouvernance et mettre en œuvre des réformes pour lutter contre la corruption, a déclaré Lisandro Abrego, chef de mission du prêteur pour la Guinée équatoriale, dans un entretien.

« Les autorités mettront en œuvre un régime de déclaration de patrimoine pour les hauts fonctionnaires dans le cadre des exigences du programme », a-t-il déclaré par téléphone depuis Washington. « Nous comprenons que la loi s’appliquera à tous les hauts fonctionnaires du gouvernement. »

Le 18 décembre 2019, le Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un accord de trois ans au titre du service de fonds élargi (SAF) pour la Guinée équatoriale, pour un montant équivalent à 205 millions de DEG (environ 282 $ US). 8 millions, soit 130% de la part de la Guinée équatoriale dans le Fonds).

L’accord vise à soutenir le programme économique triennal des autorités , qui vise à réduire davantage les déséquilibres macroéconomiques et à remédier aux vulnérabilités du secteur financier, à améliorer la protection sociale et le développement du capital humain, à promouvoir la diversification économique, à favoriser la croissance économique. bonne gouvernance, accroître la transparence et lutter contre la corruption, le tout dans l’objectif général de parvenir à une croissance économique durable et inclusive.

Le programme de la Guinée équatoriale soutenu par le FMI servira également de mécanisme pour catalyser des ressources extérieures supplémentaires et contribuer à la reconstruction des réserves régionales de la CEMAC.

  • Le programme soutenu par le FMI vise à maintenir la stabilité macroéconomique et financière, tout en améliorant la protection sociale, en favorisant la diversification économique, en renforçant la gouvernance et en luttant contre la corruption.
  • Le programme des autorités est basé sur les efforts du pays ces dernières années pour réduire les déséquilibres macroéconomiques et relever les défis macro-critiques auxquels la Guinée équatoriale est confrontée dans le domaine de la gouvernance et de la corruption.
  • La décision du Directeur exécutif autorise un décaissement immédiat d’un montant équivalent à 29 287 millions de DTS (environ 40,4 millions de dollars EU) en Guinée équatoriale.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut