International › AFP

La Turquie veut rouvrir la « perle » de Chypre devenue ville-fantôme

La Turquie a annoncé jeudi qu’elle allait redonner vie à Varosha, la « perle » de Chypre devenue une ville-fantôme après l’intervention de l’armée turque il y a près d’un demi-siècle sur cette île méditerranéenne.

« Oui, il y a des préparatifs. Varosha sera ouverte », a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, répondant à une question de la chaîne de télévision CNN-Turk.

Varosha, qui fait partie de l’agglomération de Famagouste, dans l’est, a été abandonnée après avoir été entourée de clôtures par les militaires turcs. Ceux-ci ont envahi le tiers nord de Chypre en 1974 en réaction à un coup d’Etat visant à rattacher à la Grèce cette île depuis coupée en deux.

La République turque de Chypre du Nord, non reconnue par la communauté internationale, a par la suite été unilatéralement proclamée en 1983.

Les habitants de Varosha ont quant à eux été obligés de fuir plus au sud, vers la partie grecque, qui sous le nom de République de Chypre est aujourd’hui membre de l’Union européenne.


Commentaire

À LA UNE
Retour en haut