International › APA

L’AFD signe 3 nouveaux projets pour accélérer la révolution de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire

Le Groupe Agence Française de développement (AFD) a procédé avec des institutions bancaires ivoiriennes à la signature de trois nouveaux projets en Côte d’Ivoire visant l’accélération de la révolution de l’entrepreneuriat dans le pays, a appris APA, samedi, de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.Ces accords  ont été signés dans le cadre du déploiement de l’initiative «Choose Africa» en Côte d’Ivoire, un programme initié par la France et mis en œuvre par l’AFD et sa filiale dédié au secteur privé « Proparco» qui a pour objectif d’accompagner les Star-up, TPE (Très petites entreprises) et PME (Petites et moyennes entreprises) en Afrique.

L’information a été donnée, samedi, à l’occasion d’une rencontre présidée par le ministre français de l’Economie et des finances, Bruno Le Maire et son homologue ivoirien chargé de la promotion des PME, Félix Anoblé, en marge de la visite officielle qu’effectue le président français Emmanuel Macron en Côte d’Ivoire.

A travers le premier projet, Proparco confirme son soutien à la stratégie PME de la Société Générale Côte d’Ivoire (SG CI) en octroyant une garantie de 15 millions d’euros dédiée à un projet pilote qui permettra le développement d’une offre de garantie sur des opérations de court terme de trade finance.

Quant aux deux autres projets dénommés « SUNREF», ils  ont été signés avec les groupes bancaires NSIA pour un montant de 7,5 millions d’euros et avec SG CI pour un montant de 10 millions d’euros.

«SUNREF est une offre qui permet aux entreprises l’acquisition d’équipements de meilleure qualité, des économies de coûts, et une compétitivité accrue. SUNREF offre également aux banques du Sud des conditions de partenariat privilégiées pour leur permettre de saisir les opportunités de la finance verte», souligne le communiqué remis à APA à cette occasion.  

Selon le texte,  l’innovation de SUNREF repose sur la combinaison d’une approche financière et d’une approche technique de façon à répondre à la demande des banques partenaires et des porteurs de projet.

« L’approche financière consiste à mettre à la disposition des banques locales partenaires des prêts de long terme (lignes de crédit vertes). L’approche technique vise à soutenir et amplifier le marché du financement des investissements verts, en accompagnant les banques dans le financement des projets », précise le communiqué.

Ces trois  projets qui s’inscrivent dans le cadre de l’initiative française « Choose Africa», ont été signés en marge de la visite officielle de 72 heures du président français Emmanuel Macron en Côte d’Ivoire. 

Depuis le lancement de  l’initiative « Choose Africa» il y’ a neuf mois, 1 milliard de financements ont été engagés pour financer les start-up, TPE et PME africaines, dont plus du tiers 370 millions d’euros en Afrique de l’ouest et environ 100 millions d’euros  en Côte d’Ivoire.

D’ici 2022, 2,5 milliards d’euros seront consacrés au financement et à l’accompagnement des entreprises africaines, 1 milliard sera investi en fonds propres dans des start-up, TPE et PME et 1,5 milliard d’euros seront destinés à faciliter l’accès au crédit des petites et moyennes entreprises via des institutions financières locales publiques ou privées (institutions de microfinance, banques, sociétés de leasing, etc.).

Au total, ce sont près de 10 000 entreprises africaines qui bénéficieront de « Choose Africa»,  dont 600 via des prises de participation.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut