International › APA

Le Cameroun intègre la Zone de libre-échange continentale

Le Cameroun a intégré la Zone de libre-échange continentale (Zleca) après la ratification ce vendredi, par les autorités, de cet instrument juridique international.Cette intégration intervient après une session de l’Assemblée nationale qui s’est prononcée en faveur du projet marché commun continental dont l’objectif est de renforcer la coopération intra africaine à travers la conquête de nouveaux marchés, l’optimisation des recettes douanières ainsi que la diversification des sources d’approvisionnement.

Le 29 avril 2019, le seuil des 22 ratifications nécessaires pour son entrée en vigueur était franchi, d’où la décision du Cameroun de se conformer à cette disposition de l’Union africaine (UA).

Conformément à l’article 3 de cet accord signé par une quarantaine de pays dont le Cameroun le 21 mars 2018 à Kigali (Rwanda), « la Zone de libre-échange continentale vise à créer un marché unique pour les marchandises et les services et faciliter la circulation des personnes et des biens».

L’objectif à terme étant d’approfondir l’intégration économique du continent conformément à la vision panafricaine d’une « Afrique intégrée, prospère et pacifique », telle qu’énoncée dans l’Agenda 2063.

En plus de ces objectifs spécifiques, la Zleca vise à long terme la création d’une union douanière continentale, la promotion et la réalisation du développement socio-économique inclusif, la promotion du genre et le renforcement de la compétitivité des économies des Etats aux niveaux continental et mondial.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut