Politique › Institutionnel

Le Chef de l’Etat a assisté au sommet extraordinaire de la CEMAC à Yaoundé

Le sujet principal du Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEMAC tenu les 21 et 22 novembre à Yaoundé, capitale du Cameroun, a été l’analyse de la situation économique, monétaire et financière de la sous-région.

En tant que membre de cette institution, notre pays a participé avec une haute délégation dirigée par le président de la République, chef d’État et de gouvernement et président fondateur du PDGE, S. E. Obiang Nguema Mbasogo, et composée de plusieurs ministres du gouvernement équato-guinéen.

Le sommet a été inauguré et clôturé par le président organisateur, S. E. Paul Biya, en sa qualité de président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. Les présidents de la République du Congo, S. E. Denis Sassou-Nguesso, et du Tchad, S. E. Idriss Deby Itno, ont assisté à l’événement, ainsi que S. E. Faustin-Archange Touadéra, de la République centrafricaine. De même, le mandataire gabonais, qui était représenté par son Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale.

Selon le rapport final présenté par le président de la Commission de la CEMAC lors du sommet, à Yaoundé, des questions liées aux réformes économiques ont été abordées parmi d’autres sujets, notamment la situation du franc CFA, ainsi que les défis de sécurité auxquels est confrontée la sous-région.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut