International › APA

Le Maroc continuera à appuyer la réforme du Conseil de paix et de sécurité de l’UA

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a affirmé, mardi à Rabat, que le Maroc continuera à appuyer la réforme du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA) pour davantage de transparence et de professionnalisme.Dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le Commissaire de l’UA aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité, Bankole Adeoye, en visite de travail au Royaume, le ministre marocain a souligné que le Maroc soutient aussi toutes les initiatives adoptées pour la réforme de la Commission.

Il a, dans ce sens, relevé l’importance des piliers de base pour l’exécution de cette réforme, notamment en termes de bonne gouvernance, de diplomatie préventive, de paix et de stabilité. « Ces piliers sont des éléments déterminants pour permettre à l’Afrique de se doter d’une vision claire et holistique en matière d’opérations de sécurité et de stabilité », a-t-il poursuivi.

Le ministre marocain a réaffirmé la pleine disposition du Maroc à contribuer de manière agissante en termes d’observation et d’organisation des élections, de maintien de la paix, de diplomatie préventive et de gestion des crises, précisant que l’Afrique a tous les atouts et les ressources nécessaires pour œuvrer de manière positive afin d’assurer la sécurité et la stabilité du Continent.

Après avoir rappelé que le Royaume a engrangé une grande expérience dans ces domaines, M. Bourita a également réitéré l’engagement du Maroc à partager son expertise avec les pays africains.

Pour sa part, le Commissaire de l’Union africaine (UA) aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité, M. Bankole Adeoye a salué le rôle déterminant joué par le Maroc dans le soutien aux initiatives de réforme de la Commission.

Le responsable africain a mis en évidence l’importance du rôle majeur que joue le Maroc dans l’atteinte d’une gouvernance efficace et efficiente pour davantage de stabilité et de sécurité dans le Continent, rappelant que durant les 6 derniers mois, la Commission s’est penchée sur l’exécution de son nouvel organigramme, avec la participation agissante du Maroc après son retour à l’Union Africaine.

La Commission a adopté une vision stratégique ayant pour socle des mécanismes appropriés pour aboutir à des solutions purement africaines, a-t-il poursuivi.

Le Commissaire de l’UA aux Affaires politiques, à la paix et à la sécurité a, par ailleurs, souligné l’importance d’une paix et d’une stabilité durables en Afrique, plaidant, dans ce sens, pour une coopération étroite entre les États africains pour prévenir les conflits et relever les nouveaux défis liés notamment aux phénomènes du terrorisme et de l’extrémisme.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut