International › APA

Le Nigeria va mettre en place le système d’alerte rapide en cas d’attaques xénophobes

Le Nigeria veillera à la mise en œuvre du mécanisme d’alerte rapide récemment signé avec l’Afrique du Sud concernant les attaques xénophobes.Réagissant à l’attaque xénophobe contre les Nigérians mardi dernier, la présidente de la Commission des Nigérians de la diaspora (NIDCOM), Mme Abike Dabiri-Erewa a déclaré mercredi à Abuja que le mécanisme faisait partie des efforts visant à mettre fin à ces attaques.

Le Consul général du Nigeria, ajoute-t-elle, était au courant de la situation en Afrique du Sud et a déclaré que les citoyens sud-africains auraient repris les attaques xénophobes contre les Nigérians vivant dans la région de Mpumalamga du pays.

« Le Consul général, Godwin Adama, est actuellement à Widbank, Mpumulanga, où la crise s’est produite. Il est à une réunion avec les plus hautes autorités policières du pays. La mission est intervenue immédiatement et la situation est actuellement sous contrôle. Après cette réunion, une autre avec les Nigérians et la police sud-africaine est prévue », a-t-elle indiqué.

Dabiri-Erewa, qui a fait une déclaration sur la situation, a également assuré que la question serait également traitée au niveau ministériel.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut