International › APA

Le Sénégal invité à impliquer la société civile dans sa stratégie de protection sociale

Pour un meilleur impact à sa stratégie nationale de protection sociale, le Sénégal doit impliquer davantage les Organisations de la société civile (OSC) et des Collectivités territoriales, a recommandé, mardi à Dakar, Amadou Kanouté, Directeur exécutif de l’Institut panafricain de recherche, de formation et d’action pour la citoyenneté, la consommation et le développement en Afrique (Cicodev Afrique).« Depuis 1960, le Sénégal a mis en place des politiques sociales (…) L’approche considérait les populations comme des bénéficiaires et non des acteurs. Mais la conception et la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la protection sociale ont montré l’importance de la participation de la société civile et l’appropriation par les collectivités territoriales de la politique publique de protection sociale, parmi les compétences transférées de la politique de décentralisation », a notamment dit M. Kanouté.

Il s’exprimait en marge du lancement du projet de Renforcement de la société civile pour une protection sociale efficace au Sénégal (Reprosoc).

D’une durée de trois ans et doté d’un budget de 550.000 euros, le Reprosoc est mis en œuvre dans les département de Rufisque (Ouest), Fatick (Centre), Matam (Nord), Kédougou (Est) et Sédhiou Sud. Il est initié par un consortium constitué de Cicodev Afrique, de GRDR-migration-citoyenneté et développement, du Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES- IFAN) et du Conseil départemental de Rufisque.

De l’avis d’Amadou Kanouté, avec le Reprosoc, « la société civile veut mettre en place, à travers une démarche holistique, un système de veille communautaire sur les programmes de protection sociale, et redynamiser sa plateforme pour faire des recommandations en direction des autorités et autres parties prenantes ».

Pour ce faire, le projet a trois composantes articulées autour de la recherche sur la protection sociale, de la mobilisation des Organisations de la société (OSC) et des parties prenantes, et du plaidoyer.

« Ses trois axes de recherche sont le +benchmarking+ (technique marketing ou de gestion de la qualité) d’évaluation des politiques de protection sociale, l’étude de l’impact des politiques de protection sociale et le financement des politiques de protection sociale », a expliqué le Directeur exécutif de Cicodev Afrique.

Dans son exécution, le projet de Renforcement de la société civile pour une protection sociale efficace au Sénégal s’intéressera également à la Couverture Maladie Universelle (CMU), à la lutte contre la vulnérabilité alimentaire, et au Programme national de Bourses de Sécurité familiale (PNBSF).


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut