Société › Société

L’eau courante est rétablie à Bata après près d’un mois de rupture

L’eau courante est de nouveau disponible dans la capitale économique de Guinée équatoriale, après plus de 3 semaines d’interruption, rapporte le Figaro.

Après l’annonce du retablissement de la fourniture d’eau à Bata, les autorités n’ont livré aucune explication sur ce qui a pu priver d’eau les 800 000 habitants de la plus grande ville de Guinée Equatoriale, toujours selon Le Figaro. En effet cette ville représente en plus, le poumon économique de ce pays pétrolier d’Afrique centrale.

«L’eau est retour depuis dimanche soir» à Bata, a confirmé David Monsuy, directeur général au ministère de l’Information, de la Presse et de la Radio, à en croire le média. Le rétablissement «progressif» de l’eau a pu se faire à la suite de la rencontre, dimanche 22 septembre, entre le gouvernement et les compagnies chargées de sa distribution dans la ville, indique simplement le gouvernement équato-guinéen sur son site internet. Aucune explication n’a été donnée sur cette coupure de plusieurs semaines, ni au ministère de l’Information ni sur le site du gouvernement.

Le 24 septembre, le premier ministre Francisco Pascual Obama Asue avait affirmé que l’adduction d’eau courante serait rétablie à Bata dans les jours à venir. «L’entreprise responsable de l’eau procède aux ajustements techniques, je vous demande d’être patients», déclarait-il sur la télévision d’Etat, sans, lui non plus, livrer les raisons de cette coupure. Bata, en proie à des coupures d’électricité relativement fréquentes aussi, avait été plongée dans le noir deux jours durant juste après la coupure d’eau il y a près d’un mois.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut