Politique › Sécurité

Les Etats Unis apportent leur appui à la Guinée Equatoriale pour lutter contre la piraterie dans le golfe de Guinée

Susan Stevenson, ambassadrice des USA en Guinée Equatoriale

L’ambassadrice des Etats-Unis, Susan Stevenson, a présenté le 24 septembre au vice-président de la République chargé de la défense et de la sécurité de l’État, Teodoro Nguema Obiang Mangue, un aéronef pour les missions de contrôle et de sauvetage à destination des pays du Golfe de Guinée.

La rencontre s’est déroulée dans le terminal présidentiel de l’Aéroport international de Malabo. Là-bas, Nguema Obiang Mangue et Susan Stevenson ont partagé un vol d’essai d’une durée d’une heure pour connaître le potentiel de l’appareil. « Il s’agit d’étudier comment les États-Unis pourraient coopérer avec la Guinée équatoriale dans les secteurs de la défense et de la sécurité », a affirmé l’ambassadrice américaine.

En présence du ministre de la Défense, Leandro Bakale Nkogo, et du conseiller de la vice-présidence chargé de la logistique, Fausto Abeso Fuma, Stevenson a montré la disponibilité de l’administration de Donald Trump pour coopérer avec Malabo afin de freiner la piraterie dans le Golfe de Guinée. « Nous savons que la Guinée équatoriale, de même que le Cameroun, le Gabon et le Nigeria, sont inquiets au sujet de la sécurité dans le Golfe de Guinée. Pour cela, notre objectif est de coopérer avec la Guinée équatoriale pour défendre et maintenir la sécurité dans le Golfe »,a déclaré la diplomate américaine.

En raison des attaques de piraterie constantes et l’accident aérien antérieur, sans avoir provoqué des morts, le gouvernement de Malabo considère que l’initiative de Washington pourrait renforcer encore plus les services de contrôle et de sauvetage dans ce type de sinistres.

Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut