International › APA

Lutte contre le cancer du sein en Côte d’Ivoire: le CNRAO lance ses activités d' »Octobre rose »

Le Centre national d’oncologie médicale et de radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO) a lancé officiellement lundi ses activités d' »Octobre rose », visant à mobiliser les ressources pour lutter contre le cancer du sein.Le lancement des activités d' »Octobre rose » du CNRAO a été fait par l’inspecteur général de la santé de Côte d’Ivoire, Dr Ablé Ekissi, représentant le ministre ivoirien de la Santé et de l’hygiène publique, Aka Aouelé.

Cette année, les activités d’Octobre rose du CNRAO sont focalisées sur la trichologie, les soins de la chevelure (soins esthétiques), et l’accompagnement qui permet la prise en charge des conséquences de la maladie.

L’accompagnement, selon l’experte Aka Dago, vise à faire entre autres la kinésithérapie, à réduire les douleurs musculaires ou physiques du malade et les douleurs résiduelles afin que le patient se sente bien et ne se dévalorise pas. 

La directrice du CNRAO, Judith Didi Kouko, a signé dans le cadre d' »Octobre rose », une convention avec le Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Angré et Rotary Club Abidjan Atlantis, qui permettra aux femmes durant le mois d’octobre 2020 de se faire dépister au CHU d’Angré au prix de 2.000 Fcfa au lieu de 25.000 Fcfa. 

Dr Ablé a salué l’ambition de la direction du CNRAO de faire de cet établissement la vitrine des soins oncologiques en Côte d’Ivoire,  tout en se félicitant de la cabine de socio-esthétique installée au profit des malades dont certains subissent des pertes physiques après la chimiothérapie. 

Le cancer du sein est le premier cancer en Côte d’Ivoire. En dépit de la gravité de la maladie, Mme Judith Didi Kouko a rassuré que « l’espoir est permis, parce que découvert tôt, le cancer du sein peut se guérir dans 9 cas sur 10 et l’ablation du sein n’est plus une obligation ».

Des femmes atteintes du cancer du sein ont témoigné de ce qu’elles ont vécu.  Mais, aujourd’hui, elles portent beaucoup d’espoir en la vie. Et dans cet élan, elles ont fait un ballet pour célébrer la vie et montrer qu’elles transcendent cette réalité. 

Le cancer touche dans le monde plus de 18,7 millions de personnes. En Côte d’Ivoire, indiquera Habib Sanogo, président de Rotary Club Abidjan Atlantis, 14.484 nouveaux cas sont dépistés depuis 2018. 

Le cancer du sein est estimé à 2.659 cas en Côte d’Ivoire. Pour accompagner ce centre de référence, Rotary Club Abidjan Atlantis a offert une somme de 2 millions de Fcfa au CNRAO à travers un chèque.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut