› Sport

Malabo : la FEGUIKARATE publie le rapport de la session 2020-2021

La cérémonie de clôture des activités de la Feguikarate  de la saison 2020-2021, s’est déroulée le 31 décembre dernier, en présence du secrétaire d’État des Sports, l’inspecteur régional insulaire chargé des Sports, M. Salvador Nchuchuma et, en tant qu’invité spécial, le champion du monde Alejandro Asumu Osá, président de la FEGUIKICK.

Selon l’article publié sur le site du Service d’information et de presse de Guinée équatoriale, la cérémonie de clôture a commencé par la lecture du rapport des activités réalisées lors de la saison 2020-2021. Ce rapport a été présenté par Ramón Ndong Esono, secrétaire général de la FEGUIKARATE, qui a informé au public nombreux présent que, malgré les difficultés rencontrées à cause de la covid-19, la Fédération équato-guinéenne de karaté a pu concrétiser 80 % du plan d’activités élaboré. Il faut souligner l’application scrupuleuse du mandat du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieure et des Sports pour favoriser la pratique du sport sur tout le territoire national.

Actuellement, le karaté est pratiqué à Malabo dans six écoles, à Bata dans trois écoles, à Ebebiyin dans deux écoles, à Mongomo dans une école, à Annobon dans une école et à Luba dans une école.

Par rapport aux compétitions, une ligue nationale a eu lieu dans la ville de Bata. Un tournoi de karaté dénommé « Mongomo 2020 » a été organisé dans la province de Wele Nzas, auquel participeront 70 karatékas au total provenant de l’ensemble du territoire national.

Les ligues de district de Bioko Nord et du Littoral ont également eu lieu, sans oublier les trophées de l’anniversaire de S. E. Obiang  Nguema Mbasogo, de l’anniversaire du vice-président de la République, du 3 Août et du octobre.

Quant aux formations, quatre formations au total ont été organisés : une formation pour les jurés et les arbitres de karaté, une formation en premiers secours, une formation en mise à jour des techniques de base et une formation en nutrition pour des karatékas assuré par le diététicien Orobiyi.

Ensuite, les certificats de reconnaissance aux meilleurs karatékas ont été remises selon les catégories suivantes :

Sénior, Pedro Luis Monsuy Edu. Junior, Braulio Miguel Nguema Medja. Cadet masculin, Gerald Silebo Malest. Cadet féminin, Margarita Nfumu Nvo, et benjamin, Antonio Alfaro.

Par rapport au discours de M. Andres Ikuga Fernández, président national de la FEGUIKARATE, il a d’abord remercié S. E. Obiang Nguema Mbasogo, premier sportif du pays, de la subvention en faveur des fédérations sportives, parce c’est grâce à cette aide que la FEGUIKARATE a intensifié ses efforts pour appliquer les mandats du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieure et des Sports, jusqu’au point de mériter une reconnaissance octroyée par la Direction générale de la jeunesse et des sports, pour être la quatrième meilleure fédération parmi les 23 existantes actuellement dans le pays. Il a fait voir que grâce au travail en équipe on a pu concrétiser le plan d’activités élaboré en son temps pour la saison 2020-2021 et pour cela il a profité de l’occasion pour remercier les membres de la FEGUIKARATE de leur implication 100 % pour que le karaté soit une fédération modèle dans notre Guinée équatoriale en les invitant à intensifier leurs efforts pour la prochaine saison 2022.

Après, pour conclure, M. Salvador Nchuchuma, inspecteur régional insulaire chargé des Sports, a félicité les membres de la Fédération équato-guinéenne de karaté pour le rapport d’activités présenté et pour le travail réalisé en faveur du karaté sur le territoire national, parce que c’est ce que veut la secrétaire d’État des Sports.

Il a également félicité la FEGUIKARATE parce qu’elle n’a jamais été impliquée dans des problèmes, comme on peut voir dernièrement dans d’autres fédérations.

Source : Fédération de karaté

Service d’information et de presse de Guinée équatoriale


Commentaire

Bon plan
Publié le 06.05.2022

A la découverte de L’île de Bioko

Elle a été découverte en 1472 par les Portugais.  A une époque lointaine, cette L'île était un carrefour pour le troc et la vente d'esclaves…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut