International › APA

Ouverture à Nouakchott du 5e festival de la poésie arabe

La 5e édition du Festival de Nouakchott pour la poésie arabe s’est ouvert, mardi, à l’initiative de la Maison de la poésie arabe avec le concours de l’Emirat de Sharjah aux Emirats arabes unis. »Le festival de Nouakchott pour la poésie arabe se tient au moment où le pays vit un début de renaissance culturelle globale », a déclaré le ministre mauritanien de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement, Sidi Mohamed Ould Ghaber, à l’ouverture de l’évènement.

Ould Ghaber a ajouté que son département a lancé dernièrement une série de réformes dans les domaines de la littérature, du cinéma, du théâtre et des beaux-arts.

« Ces réformes, a-t-il souligné, ont permis d’apporter un appui substantiel à l’Union des littéraires et écrivains mauritaniens, de promouvoir les œuvres artistiques et les productions audiovisuelles et cinématographiques et d’impulser la scène culturelle à travers l’organisation d’activités visant à stimuler l’innovation et la créativité ».

De son côté, le président du département culturel de l’Émirat de Sharjah, Abdullah Mohamed Salem Leeoueissy, a considéré que ce festival représente un espace culturel interactif dans le pays du million de poètes (la Mauritanie). Il a loué l’apport de la Maison de la poésie arabe sur la scène littéraire et culturelle arabe tout entière.

L’ouverture du festival a été marquée par la remise d’attestations honorifiques à trois poètes mauritaniens qui se sont distingués pendant les trois dernières décennies.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut