International › APA

Présidentielle 2020: le temps des exclusions des candidats est « passé » (Ouattara)

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a assuré vendredi que tous les candidats à la présidentielle de 2020 pourront se présenter «sans exception », ajoutant que le temps des exclusions des candidats est « passé », lors d’un meeting à Dabakala (Nord), à l’occasion d’une visite d’Etat.« Comme en 2015, ces élections seront libres, transparentes et démocratiques, tous ceux qui voudront être candidats pourront se présenter, tous sans exception. Je veux qu’on sache que le temps d’exclusions des candidats est derrière nous, c’était du passé, cela n’était pas la démocratie », a déclaré M. Ouattara.

Le chef de l’Etat ivoirien qui effectue une visite d’Etat dans la Région du Hambol à plus de 430 km au nord d’Abidjan depuis mercredi, a profité de cette tribune pour rassurer la classe politique. Ces derniers jours, des débats sur une éventuelle modification de la Constitution évoquent une limitation d’âge qui pourrait exclure des ténors de la scène politique.  

« Nous devons faire en sorte que les Ivoiriens choisissent librement leurs candidats au sein des partis et les candidats des indépendants qui vont s’affronter le 31 octobre 2020 », a affirmé M. Ouattara, indiquant avoir fait « un bon rêve » sur la présidentielle tout en souhaitant que cela soit réalité.  

Pour lui, l’année « 2010 n’est qu’un mauvais souvenir », avec une crise postélectorale « terrible pour tous les Ivoiriens » et un « pays divisé en deux, (occasionnant) deux armées et deux camps » belligérants, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.  

« En 2015, nous avons eu des élections apaisées avec les mêmes partis politiques, les mêmes acteurs et par conséquent je voudrais vous dire que 2020 sera exactement comme en 2015, tout se passera dans la paix », a-t-il lancé à l’endroit des populations de la Région du Hambol.  

« Il faut arrêter de faire peur aux Ivoiriens, il n’y a rien, tout va bien se passer en 2020. Je peux vous donner cette assurance non seulement en tant que président de la République, mais en tant que chef suprême des armées, la Côte d’Ivoire est en paix, en sécurité et ceci continuera », a-t-il insisté.

M. Ouattara a appelé les Ivoiriens à continuer à cultiver les valeurs de paix, de tolérance, d’union et de fraternité, tout en les exhortant à la sérénité en ce qui concerne l’élection présidentielle de 2020. Car « la Côte d’Ivoire est en paix, elle va demeurer en paix » et chacun devrait contribuer à cette paix.     

Dans son intervention, à l’occasion du meeting de Dabakala, le président ivoirien a salué affectueusement Jean Louis Billon, un cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), ex-allé au pouvoir. Hormis lui, d’autres cadres natifs de la région et issus de l’opposition ont répondu à cet appel patriotique.  

La visite d’Etat entamée le 27 novembre, s’achève le 30 novembre 2019. Le clou de cette rencontre avec les populations de la Région du Hambol devrait être marqué par un « grand meeting final » samedi, à l’issue duquel M. Ouattara fera un point à la presse locale et étrangère avant de regagner Abidjan.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut