International › APA

Religion et chefferie au menu des médias en ligne burkinabè

Les journaux en ligne burkinabè commentent, ce lundi, l’actualité nationale marquée par des faits de société dont l’intronisation du nouveau roi de Boussouma et la fête de Tabaski, célébrée la veille.«Tabaski 2019 : les musulmans burkinabè sacrifient à la tradition», titre Fasozine.com qui rappelle que l’Aïd el-Kébir ou la fête de la Tabaski a été célébrée ce dimanche  11 aout 2019 par la communauté musulmane du Burkina Faso. 

«A Ouagadougou, la grande prière a eu lieu, comme à l’accoutumée, à la place de la Nation. L’imam Mohamadi Kiemtoré  a dirigé la prière qui a précédé au sacrifice du mouton», écrit le journal en ligne.

Pour sa part, Lefaso.net rapporte que dans son sermon, l’iman de Ouagadougou a rendu grâce à Allah, l’a «imploré pour qu’il protège le peuple burkinabè et instaure la cohésion entre les fils et filles du +pays des hommes intègres+».

Quant à Burkina24.com, il fait observer que dans son message, El Hadj Mohamadi Tiemtoré a appelé à agir par «solidarité avec les personnes qui sont éprouvées par les questions sécuritaires, qui ont quitté leur domicile, leur lieu de vie pour se retrouver dans des centres d’accueil».

De son côté, Zoodo.com publie le sermon de  l’Imam de l’Association des élèves et étudiants musulmans du Burkina (AEEMB) et du Cercle d’étude, de recherche et de formation islamique (CERFI), Alidou Ilboudo, à l’occasion de la fête de la Tabaski.

 Dans son message, l’imam de l’AEEMB et du CERFI déclre que «les musulmans forment une seule et unique communauté… ».

Le même site d’information évoque la cérémonie d’intronisation du nouveau roi du royaume de Boussouma, renseignant que «Donald Karim Ouédraogo est le nouveau Dima».

Abordant ce fait de société, Lefaso.net relate que Donald Karim Ouédraogo, fils aîné du défunt Dima de Boussouma, Naaba Sonré, a été intronisé, ce samedi 10 août 2019 pour succéder à son père.

Le confrère croit savoir que  le chef intronisé devient ainsi le 32e  roi de Boussouma et a sous sa tutelle 12 cantons.

A ce sujet, Wakatséra.com affiche: «Burkina: Naba Ligdi succède au défunt Naba Sonré au royaume de Boussouma», avant d’indiquer qu’intronisé en remplacement de son père qui a régné pendant une cinquantaine d’années, Naba Ligdi, 48 ans, est le 32e roi de Boussouma.

Commentaire

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Retour en haut