International › APA

Sahara: Madrid demande aux Espagnols d’éviter l’Algérie et le Polisario

Au moment où le Polisario, se prépare à organiser un nouveau congrès prévu fin décembre, l’Espagne recommande à ses citoyens de ne pas se rendre en Algérie et dans les camps du Polisario situés dans la région de Tindouf (Sud-Est algérien).Madrid, par le biais de son ministère des affaires étrangères, justifie sa décision par « l’instabilité croissante dans le nord du Mali » voisin et de « l’activité accrue des groupes terroristes dans la région » qui pourraient « affecter la sécurité dans la région ».

Dans une recommandation mise à jour mercredi 27 novembre sur son site, le département de la diplomatie espagnole recommande « une extrême prudence » dans toute l’Algérie et demande aux Espagnols de « s’abstenir » de se rendre « dans certaines zones » qui se trouvent dans le sud du pays, y compris les camps de réfugiés sahraouis et les frontières avec  Mali, Niger, Libye, Mauritanie.

Le ministère espagnol conseille également d’éviter tout déplacement qui n’est pas absolument nécessaire à la frontière tunisienne et dans la région de Kabylie (Nord de l’Algérie). Il rappelle aussi qu’il existe un risque d’enlèvements et d’attaques terroristes dans tout le pays.

L’Algérie n’est pas une destination habituelle pour les touristes espagnols. Mais certains citoyens du royaume ibérique s’y rendent dans le cadre de voyages humanitaires ou politiques dans le but de rallier les camps du Polisario près de Tindouf.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut