Politique › Sécurité

Une attaque de Boko Haram fait 5 morts au Cameroun

Cinq pêcheurs ont trouvé la mort dans la nuit de mardi à mercredi dans l’île camerounaise de Blaram (Extrême-Nord), à la suite d’une attaque attribuée à la secte islamiste Boko Haram, a appris APA de sources sécuritaires jointes au téléphone.Manifestement venus du Nigeria voisin à bord d’embarcations, une partie des assaillants a entrepris de déloger les infortunés habitants des cases en torchis pendant qu’une autre s’attaquait au poste de l’armée, situé à proximité et qui a été détruit.

Considéré comme moribond voici quelques mois encore, le mouvement jihadiste a repris du service dans l’Extrême-Nord camerounais où on lui attribue plusieurs exactions, s’étant soldées par une centaine de morts depuis décembre dernier. Selon des sources locales, ce regain d’activité coïncide avec le relâchement des comités de vigilance ne bénéficiant plus de l’appui logistique et financier des autorités.

S’agissant de Blaram, devenue depuis peu une de ses bases arrières naturelles, la dernière attaque notifiée de Boko Haram, qui avait fait une dizaine de victimes, remonte à mars 2019 avec le même mode opératoire.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut