International › APA

Une frappe aérienne sur une biscuiterie fait sept morts à Tripoli

Au moins sept personnes ont été tuées lundi lors d’une frappe aérienne par des forces présumées fidèles à Khalifa Hafter sur une biscuiterie dans le district de Wadi Rabea à Tripoli, la capitale libyenne.Une source au ministère de la Santé a déclaré à APA que 15 autres personnes avaient été blessées, majoritairement des civils et des travailleurs africains.

Dans son exposé au Conseil de sécurité des Nations Unies lundi, l’Envoyé des Nations Unies en Libye, Ghassan Salama, a déclaré que la majorité des morts sont des migrants.

La Mission d’assistance des Nations Unies en Libye (MANUL) a estimé que le nombre total de frappes de drones visant à soutenir les forces de l’Armée nationale libyenne est bien supérieur à 800 depuis le début du conflit, tandis que le nombre total de frappes de drones menées par des forces fidèles au gouvernement d’Accord national est estimé à environ 240.

Salama a précisé que plus de 200 civils avaient été tués et plus de 128.000 personnes avaient fui leur domicile depuis le début du conflit.

Il a ajouté qu’il restait plus de 135.000 civils dans les zones de front et que 270.000 personnes supplémentaires vivaient dans des zones directement touchées par le conflit.

L’ONU a enregistré 60 attaques contre des établissements de santé, du personnel médical et des ambulances.



Commentaire

À LA UNE
Retour en haut