› Société

Vente d’organes humains à Alum-Oyak : les présumés accusés à la barre

Le tribunal provincial de Wele-Nzas a procédé, à l’ouverture  du procès contre les présumés assassins du conseil du village d’Alum-Oyak.

 

La procédure judiciaire contre les personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire de meurtre de Martin Ondo,  conseil du village d’Alum-Oyak, dans le district de Nsork, a commencé, ce lundi. En effet, le procès a été dirigé par le président de la cour provinciale de Wele-Nzas le pasteur Owono Omomono.

Au cours de ce procès, le résumé ordinaire numéro 20/2022, crimes, cas présumé de meurtre, a été  analysé. Les accusés Francisco Masee Evun, Ignacio Efa Nze Mbang et  Juan Estanislao Ndong ont été  représenté par les avocats Ángel Mba Abeso Obono et Cecilia Afang Mbela Obiang Ada. Aussi, les chefs présumés de l’opération restent à entendre dans des déclarations. Notamment  Santiago Obama Ela, Isabel Mikue Ndong et Reginaldo Edjang Nkisogo.

Pour rappel des faits, c’est en 2019 dans le district de Nsork, que ces événements se sont déroulés. Plus précisément dans les forêts de la mairie d’Alum-Oyak, après une offre parvenue à Santiago Obama Ela de certains clients pour l’achat d’organes humains en échange de 4 millions de francs CFA.


Commentaire

Bon plan
Publié le 04.07.2022

A la découverte du parc national de Monte Alén 

Le parc national de Monte Alén est situé dans la chaîne de montagnes Niefang, dans la région continentale de la Guinée équatoriale. Sa surface est d'environ 1…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut