International › APA

ZLECAF: « Faire du e-commerce un levier pour impulser le commerce intra-africain » (expert)

L’administrateur de GAINDE 2000 et président d’African Performance Institute, Ibrahima Nour Eddine Diagne, a pris part, le 13 octobre 2020, au forum de Dakar sur la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). Dans une communication, M. Diagne a appelé à faire du e-commerce un levier pour impulser le commerce intra-africain.En développant le thème « E-commerce, quelles opportunités pour développer le commerce intra-africain », l’Administrateur général de GAINDE 2000, Ibrahima Nour Eddine Diagne a souligné la nécessité d’accorder une attention particulière à la création de valeur dans les transactions commerciales électroniques dans le contexte de la réalisation de la Zone de libre-échange continentale (Zlecaf). Il a opposé un commerce électronique faible, qui génère beaucoup de transactions mais très peu de valeur ajoutée, à un commerce électronique fort qui favorise la création de richesse et d’emplois.   Il estime que la mise en œuvre de cet accord est une opportunité pour construire un marché fort capable de donner des opportunités de croissance à des entreprises africaines. L’AG de GAINDE 2000 d’ajouter que le commerce électronique est un secteur qui évolue au fil des technologies et il sera de plus en plus difficile pour une entreprise ou un pays, de maintenir et d’accroitre ses richesses si elle (il) n’a pas une très forte capacité technologique.

Le défi, selon lui, est donc posé aussi bien pour les gouvernements que les secteurs privés africains. « Le challenge est de taille et le temps perdu en matière de digital ne se rattrape souvent pas.

La Zlecaf elle-même doit être dans sa construction, un levier qui permet aux états et aux entreprises africaines, de plonger intégralement dans l’ère numérique », soutient l’Ag de GAINDE 2000. Cela reposera d’abord sur une opérationnalisation des règles d’origine totalement dématérialisée et une réglementation qui favorise les transactions électroniques.  « La vraie bataille consiste à développer des compétences et à favoriser l’éclosion de géants africains des plateformes et des données » a déclaré M. Diagne. 

Ce dernier faisait sa communication à l’occasion du forum de Dakar consacré à la Zlecaf qui s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres dans la sous région initiées par le Centre du commerce international (Cci) en collaboration avec le Ministère du Commerce et des PME. L’objectif est de sensibiliser les acteurs du secteur privés sur les avantages qu’offre le futur marché unique.

Mme Dorothy Tembo, directrice exécutive adjointe du Centre du commerce international (Cci) appelle à une synergie d’actions des Etats du continent pour réaliser cette zone libre qui, d’après elle, offre une « formidable » opportunité au secteur privé africain, notamment les Micro et petites moyennes entreprise en ce sens qu’elles peuvent accéder à un marché plus grand. Aissatou Diallo, Administratrice principale pour Afrique de l’Ouest et Océan indien du Centre du commerce international et Coordinatrice de la Zlecaf, souligne que ce forum s’inscrit dans une série de rencontres de sensibilisation et d’information des populations et des acteurs du secteur privé en particulier afin de les sensibiliser sur les opportunités qu’offre la Zlecaf. Elle estime que la Zlecaf n’aura de chance de réussir que si les Micros, petites et moyennes entreprises africaines sont capables d’exploiter judicieusement les nouvelles conditions et facilités que la Zlecaf met en place pour faciliter leur accès à des opportunités d’affaires plus accessibles et plus lucratives.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut