International › APA

Maroc : Plus de 4.900 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation détruites durant les 4 premiers mois de 2020

Un total de 4.935 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation ont été détruites ou refoulées durant les 4 premiers mois de l’année en cours, a indiqué jeudi l’Office marocain de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) dans un communiqué sur le bilan de ses activités.

 La destruction ou le refoulement de ces produits impropres à la consommation sont notamment dus à leur origine inconnue, au non-respect des conditions de conservation et de stockage, à l’expiration de la péremption ou au non-respect de l’étiquetage, ajoute la même source.

Les services de l’ONSSA ont procédé, durant cette même période, à 24.048 opérations de contrôle des produits alimentaires ayant concerné un total de plus de 8 millions de tonnes de produits alimentaires, fait savoir le communiqué, notant qu’au niveau de l’importation, plus de 5,6 millions de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlées, dont 3.199 tonnes de produits non conformes ont été refoulées.

En ce qui concerne les plants importés, plus de 21,2 millions de plants ont été contrôlés, dont les plants des fruits rouges, les plants fruitiers et les plants d’ornement, poursuit l’Office.

Aussi, à l’importation, les services vétérinaires de l’ONSSA contrôlé tous les animaux importés, dont 19.117 têtes de bovins et plus de 3,2 millions de poussins et de dindonneaux d’un jour.

De même, plus de 1,1 million de tonnes de produits destinés à l’alimentation animale ont été contrôlés, selon le communiqué, qui relève qu’à l’exportation, plus de 1,7 million de tonnes de produits alimentaires ont été contrôlés et ont abouti à la délivrance de 77.156 certificats sanitaires et phytosanitaires.

Par ailleurs, et dans le cadre des campagnes préventives visant la préservation du patrimoine animal national des maladies, les services vétérinaires de l’ONSSA ont vacciné plus de 2,3 millions de bovins et près de 4,5 millions d’ovins et de caprins contre la fièvre aphteuse, ainsi qu’à la vaccination de plus de 19,8 millions d’ovins et caprins contre la clavelée et la peste des petits ruminants.

De même, un million de bovins et plus de 4.900 camelins ont été identifiés durant la même période. Aussi, plus de 2,8 millions de poules pondeuses ont été vaccinées contre la typhose aviaire durant la même période. Grâce à ces actions, l’état sanitaire du cheptel national est satisfaisant.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut