International › APA

Sénégal : Macky Sall accueilli à Thiès par « une marée humaine »

Les quotidiens sénégalais parvenus jeudi à APA titrent principalement sur l’accueil populaire du président Macky Sall dans la ville de Thiès, à 70 kilomètres de Dakar, où il a entamé mercredi soir une tournée économique qualifiée par certains adversaires de « politique » à presqu’un an de la présidentielle de 2024.En tournée économique dans la région de Thiès, à 70 kilomètres de Dakar, le président Macky Sall a été accueilli par « une marée humaine », selon le quotidien national Le Soleil. Ce fut « un accueil haut en couleurs », appuie Le Quotidien qui remarque en même temps « la bataille du leadership local » dans le cercle de Benno Bokk Yakaar (BBY, unis pour un même espoir), la coalition au pouvoir.

« Le président exulte après l’accueil populaire » à Thiès, rapporte L’Observateur, notant que « même les oiseaux sur les caïlcedrats étaient à l’accueil, c’est du jamais vu ». Accueilli à son entrée de Thiès par l’ancien maire de la ville, Idrissa Seck, Macky Sall a déclaré dans Bés Bi que son compagnonnage avec ce dernier « marche très bien » alors que l’approche de la présidentielle de 2024 exacerbe les tensions entre l’opposition et le pouvoir.

« En 2019, j’avais dit (aux candidats à la présidentielle) Ousmane Sonko, Madické Niang et Issa Sall qu’on doit éviter de mettre le feu dans ce pays », a rappelé Idrissa Seck, classé deuxième à la dernière élection présidentielle avec plus de 20% des suffrages.

Aujourd’hui, le risque d’invalidation de la candidature de M. Sonko, troisième à la dernière présidentielle avec plus de 15% des voix, à cause de ses soucis avec la justice, fait craindre le réveil du spectre des événements de mars 2021. L’arrestation de l’actuel maire de Ziguinchor (sud) avait soulevé à l’époque une vague de manifestations violentes presque partout à travers le pays, occasionnant un bilan macabre de quatorze personnes et la destruction de plusieurs biens appartenant particulièrement à la France.

Face à cette situation, Walf Quotidien indique que « la mayonnaise ne prend pas » à BBY sur la question de la troisième candidature de Macky Sall en 2024. « Les meetings d’investiture de Macky Sall comme candidat à la présidentielle de 2024 n’emballent pas tous les leaders de BBY. Cette volonté du chef de l’Etat non encore officialisée se heurte déjà à la résistance de certains leaders et partis alliés » au sein de la mouvance présidentielle, note le journal.

Au même moment, Le Soleil souligne que l’emploi des jeunes, l’élevage, le tourisme et les infrastructures sont au menu des sujets qui seront abordés à Thiès par le chef de l’Etat, qui va présider ce jeudi un Conseil des ministres décentralisé.

Pour Sud Quotidien, la « réhabilitation et la relance du chemin de fer à Thiès » sont « l’autre grand défi de Macky » Sall, sachant que la région de Thiès est surnommée « la capitale du rail » pour avoir représenté pendant longtemps le symbole des activités ferroviaires, aujourd’hui presque à l’arrêt, entre le Sénégal, sa partie orientale et jusqu’au-delà de la frontière avec le Mali.

« Le train sifflera-t-il à nouveau à la gare de Thiès ? Le lancement des travaux de la ligne de chemin de fer Dakar-Tambacounda et la suite des travaux détermineront la reprise du trafic ferroviaire entre Dakar et Tambacounda, via la cité du rail. Un grand défi pour le chef de l’Etat qui s’est engagé maintes fois à la relance du train », explique le journal.


Commentaire

Bon plan
Publié le 04.07.2022

A la découverte du parc national de Monte Alén 

Le parc national de Monte Alén est situé dans la chaîne de montagnes Niefang, dans la région continentale de la Guinée équatoriale. Sa surface est d'environ 1…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut