International › APA

La presse sénégalaise à fond sur la campagne électorale pour les Locales

Le démarrage, ce samedi à minuit, de la campagne électorale pour les élections locales du 23 janvier 2022 alimente les quotidiens sénégalais de ce samedi. »Locales 2022/Démarrage de la campagne électorale: 3200 listes dans 558 communes », titre Lii Quotidien.

Pour sa part, Walf Quotidien parle de « début de la foire aux promesses », là où EnQuête fait état d’un « jeu de proximité » avec les coalitions qui privilégient le porte-à-porte pour aller à la rencontre des électeurs.

« Démarrage de la campagne électorale, aujourd’hui: Les interdits du Code électoral », avertit Le Soleil, informant que la Commission électorale nationale autonome (Cena) plaide pour la saine compétition.

À la Une de L’As, le ministre de la Santé et de l’Action sociale et candidat de la majorité présidentielle Benno Bokk Yaakar à la mairie de Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr affirme: « Je ne vois pas un adversaire redoutable devant moi… »

Il poursuit dans Vox Populi: « Cette élection va marquer une nouvelle ère pour Dakar….Je suis le seul candidat à avoir proposé un programme dénommé Dakar bu bes. La politique peut bien s’accomoder de valeurs ».

La presse commente également la sortie du khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, contre l’homosexualité.

« Rejet de la proposition de loi criminalisant l’homosexualité: Touba plus que jamais dans ses convictions », titre Les Échos, notant que Serigne Mountakha tape du poing sur la table.

« Lutte contre l’homosexualité: La fatwa de Serigne Mountakha. Le marabout dénonce la promotion de ce crime contre l’l’humanité », renchérit Le Quotidien.

Pour L’Info, « Touba hausse le ton » après le rejet mercredi dernier du projet de loi sur la criminalisation de l’homosexualité par le bureau de l’Assemblée nationale.

À la Une de Libération, le khalife de Touba soutient que l’homosexualité, « c’est un crime envers le Créateur et contre l’humanité ». Selon nos confrères, Serigne Mountakha encourage toutes les démarches légales pour lutter contre ce « crime odieux ».

Pendant ce temps, Sud Quotidien consacre sa Une à la Can 2021 et s’exclame: « C’est parti pour la grande messe! »

« Can-Cameroun 2021: La faim de l’histoire pour le Sénégal. Entre espoirs déçus et rendez-vous manqués. 3 milliards f cfa et une fierté nationale au bout », écrit L’Observateur.


Commentaire

Bon plan
Publié le 06.05.2022

A la découverte de L’île de Bioko

Elle a été découverte en 1472 par les Portugais.  A une époque lointaine, cette L'île était un carrefour pour le troc et la vente d'esclaves…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut