International › APA

Zanzibar : vers la construction d’un gratte-ciel en bois

L’île de Zanzibar, dans l’océan Indien, prévoit de construire le plus haut bâtiment en bois du monde, une tour d’appartements de 28 étages conçue selon la technologie du bois hybride.Baptisée Burj Zanzibar – « burj » signifiant tour en arabe – cette tour spectaculaire devrait atteindre 96 mètres de haut.

Également baptisée « village vert vertical », elle sera un point de repère emblématique non seulement pour l’île, mais aussi pour toute l’Afrique, et un jalon environnemental mondial, puisqu’il s’agit de la première structure en bois de cette envergure dans le monde.

La conception de l’immeuble d’appartements et de commerces à usage mixte, dans un style ruche ludique offrant une vue à couper le souffle sur l’océan, a été dévoilée au public à Muscat, en Oman, le 1er octobre.

L’architecte d’origine néerlandaise Leander Moons, responsable du concept, a déclaré : « Burj Zanzibar n’est pas seulement un bâtiment exceptionnel mais un nouvel écosystème pour l’avenir de la vie ».

La tour résidentielle de 266 logements sera située à Fumba Town, une ville écologique pionnière d’Afrique de l’Est aménagée par la société d’ingénierie allemande CPS.

Classée comme un investissement stratégique et entièrement soutenu par le gouvernement de Zanzibar, cette ville en plein essor près de la capitale, où les étrangers sont autorisés à acheter des propriétés, s’étend le long d’un bord de mer de 1,5 kilomètre sur la côte sud-ouest.

« Burj Zanzibar sera le point culminant et la continuation naturelle de nos efforts pour fournir des logements durables en Afrique, favorisant ainsi l’emploi et les entreprises locales », a expliqué Sebastian Dietzold, PDG de CPS, à Muscat.

Avec des mers turquoise, des plages de sable blanc et une ville historique de Stone Town protégée par l’UNESCO, Zanzibar a enregistré une croissance annuelle de 15% du tourisme ces dernières années et une croissance économique de 6,8%.

Au début de l’année, l’archipel semi-autonome, situé à 35 kilomètres au large de la Tanzanie, a également déployé ses ailes dans une autre direction, en lançant une initiative visant à attirer des entreprises technologiques africaines d’une valeur totale de six milliards de dollars.

Les avantages du bois

Le bois est le plus ancien matériau de construction au monde. En tant que technologie du bois, il connaît actuellement une renaissance en raison de ses avantages environnementaux et de sa longévité.

Les nouveaux produits en bois tels que le bois lamellé-croisé (CLT) et le lamellé-collé sont considérés comme le matériau de construction de l’avenir.

Un mètre cube de bois absorbe une demi-tonne de dioxyde de carbone, alors que la construction conventionnelle en béton est responsable de 25% des émissions de CO2.

Une fois réalisé, Burj Zanzibar serait le plus haut bâtiment en bois du monde et le premier gratte-ciel africain utilisant cette technologie innovante.

Il y a quelques semaines, la tour Ascent Tower de 86,6 mètres situés à Milwaukee, aux Etats-Unis, a été certifiée comme étant le plus haut bâtiment hybride en bois du monde par le Council on Tall Buildings and Urban Habitat (CTBUH).

Le plus haut gratte-ciel conventionnel d’Afrique est une tour de bureaux de 385 mètres nommée « Iconic Tower » en Egypte, il est toujours en construction.

Le plus haut gratte-ciel de Tanzanie est le bâtiment de 157 mètres de la Ports Authority à Dar es Salaam. Le plus haut bâtiment conventionnel du monde est Burj Khalifa à Dubaï, avec 828 mètres.

Consortium de spécialistes de New York à la Suisse

La Burj Zanzibar est conçue comme une tour hybride en bois. Un noyau en béton armé est conçu pour répondre à toutes les normes de sécurité incendie et de sécurité des personnes.

Le projet sera réalisé par un consortium de spécialistes de premier plan originaires de Suisse, d’Autriche, d’Allemagne, d’Afrique du Sud, de Tanzanie et des Etats-Unis.

Des jardins verts sur le toit et des balcons plantés réduisent encore l’empreinte carbone du bâtiment.

« Burj Zanzibar sera un nouveau point de repère très visible pour Zanzibar et au-delà, non seulement en raison de son apparence mais aussi de sa méthode de construction », a déclaré l’architecte Leander Moons lors de la cérémonie de lancement.

Dans le but de promouvoir le bois disponible localement comme matériau de construction, la Tanzanie et ses vastes ressources foncières pour l’agroforesterie bénéficieraient également de cette ambitieuse méga tour verte.

Un grand développement forestier dans le centre de la Tanzanie, près d’Iringa, couvre déjà deux fois la taille de New York ; « une industrie forestière élargie pourrait créer des centaines de milliers d’emplois dans le pays d’Afrique de l’Est », a déclaré le directeur du CPS, M. Dietzold.

Un style ludique et élégant qui s’adapte à toutes les cultures

Le style architectural ludique – rappelant une ruche avec des alvéoles – combine les tendances urbaines modernes avec la culture locale.

« Des fenêtres panoramiques, des loggias vertes fermées et une disposition modulaire permettront de renforcer la nature verte de la tour et de faciliter l’élaboration de plans d’appartement flexibles, adaptés à toutes les préférences culturelles », explique l’architecte principal Moons. Les résidents pourront avoir leur jardin extérieur même au dernier étage.

Représentatif d’un style de vie jeune, dynamique et surtout durable, le bâtiment propose un mélange de studios, d’appartements d’une ou deux chambres et de penthouses (appartements en terrasse) de luxe.

L’élégante tour se dresse sur un podium en terrasse avec des jardins communs et privés, des boutiques et une piscine commune. Les tailles des unités vont des studios à partir de 79.900 dollars à un vaste penthouse avec piscine privée au 26ème étage à 950.880 dollars.

« Comme point culminant de l’architecture mondiale, le Burj Zanzibar va établir une nouvelle référence en matière de construction au 21ème siècle », a conclu Sebastian Dietzold, le directeur de CPS.


Commentaire

Bon plan
Publié le 04.07.2022

A la découverte du parc national de Monte Alén 

Le parc national de Monte Alén est situé dans la chaîne de montagnes Niefang, dans la région continentale de la Guinée équatoriale. Sa surface est d'environ 1…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut