International › APA

Certification: les enjeux de l’accréditation dans la ZLECAF présentés à Abidjan

Le système ouest-africain d’accréditation (SOAC), un organisme régional d’accréditation commun aux huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a présenté mardi à Abidjan, les enjeux de l’accréditation dans la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

Selon  Marcel Gbaguidi, le directeur général de cette institution, l’accréditation est nécessaire pour faciliter la commercialisation des produits de la sous-région et de la Côte d’Ivoire dans la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

« L’un des critères pour faciliter le passage des produits d’un pays à l’autre, c’est que ces produits soient accompagnés de certificats délivrés par des laboratoires accrédités par le SOAC.  L’enjeu aujourd’hui, c’est de montrer qu’il est important que l’activité d’accréditation se démultiplie rapidement», a-t-il soutenu.

 De son avis, les régions qui ont avancé dans les systèmes d’accréditation ont plus de chances de pouvoir profiter des accords commerciaux. « C’est le manque de certification qui fait que nos produits sont rejetés à l’exportation », a regretté M. Gbaguidi.

Auparavant, il a présenté son institution qui est  « opérationnelle » depuis 2018.  « Le SOAC est une volonté commune des pays de l’UEMOA. C’est le seul organisme habilité à faire de l’accréditation dans cette zone. Notre accréditation couvre les laboratoires, les organismes d’inspection et de certification », a expliqué M. Gbaguidi, dans un échange avec la presse.

 Il a indiqué que  les activités d’accréditation au sein de l’UEMOA relèvent du SOAC qui veille à leur mise en conformité avec les exigences des organismes internationaux.

Dans la foulée, M. Gbaguidi a fait savoir que le SOAC ne travaille pas directement avec les entreprises, mais il accrédite plutôt les organismes d’évaluation et de conformité ( OEC) des pays de l’UEMOA qui font de la certification.

 Le SOAC dont le siège est à Abidjan, est opérationnel depuis 2018. Cette institution a été créée dans l’optique de doter les pays membres de l’UEMOA d’un organisme d’accréditation à même d’évaluer la compétence des organismes d’évaluation de la conformité, notamment les organismes de certification, d’inspection et les laboratoires opérant dans la sous-région.

En clair, le SOAC se veut un instrument communautaire d’aide à la protection des consommateurs ouest-africains et un passeport pour l’accès des produits et services ouest-africains aux marchés nationaux, régionaux et internationaux.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut