International › APA

Le Niger «formellement déconseillé» aux expatriés français (officiel)

Le ministère français des Affaires étrangères déconseille « formellement » tout déplacement au Niger, « à l’exception de la capitale Niamey qui est déconseillée sauf raison impérative ». »Compte tenu de la présence récurrente de combattants djihadistes sur une large portion du territoire, et des menaces contre les intérêts et les ressortissants occidentaux, les déplacements sont formellement déconseillés sur l’ensemble du Niger, à l’exception de Niamey, où ils sont déconseillés sauf raison impérative », peut-on lire sur le site internet du Quai d’Orsay.

Cette décision fait suite à la meurtrière attaque du 9 août dernier au cours de laquelle six Français et deux Nigériens ont perdu la vie dans la réserve des girafes, située près de Kouré, commune à 60 km à l’est de Niamey.

« C’est une mesure injuste, une double peine pour le pays », a fustigé, sur son compte Twitter, le journaliste-écrivain, Seidik Abba.

Pour son confrère Matteo Maillard, « avec une telle carte (entièrement colorée en rouge), la diplomatie française va rendre encore plus difficile le travail des humanitaires, des chercheurs et des journalistes sur le terrain ».

Les victimes de l’attaque du 9 août étaient tous des humanitaires dont certains travaillaient pour l’ONG Acted.

« C’est le symbole d’une victoire pour la terreur et ses instigateurs. Le Niger leur est accordé », conclut Matteo Maillard, correspondant au Mali du journal français Le Monde Afrique.


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut