International › APA

Ouattara et le Rhdp « disposés à renforcer les liens » avec le nouveau parti de Gbagbo

Le président Alassane Ouattara et le Rhdp (pouvoir) sont « disposés à renforcer les liens » avec le nouveau parti de Gbagbo, a déclaré samedi Adama Bictogo, qui représentait M. Ouattara, lors du Congrès constitutif de ce parti.

« Tout naturellement, le président Alassane Ouattara et le Rhdp sont disposés non seulement à renforcer les liens entretenus entre nos deux présidents, mais surtout à renforcer les liens du parti naissant et le Rhdp », a dit M. Adama Bictogo.

« Au-delà des fortes incompréhensions, au-delà de ce que notre pays a vécu, de ce que chacun de nous a vécu, autant que nous sommes, faisons de la paix, le renforcement de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire », a-t-il lancé.

M. Bictogo a indiqué que M. Ouattara, « dans sa volonté affichée de raffermir ses liens avec son frère Laurent Gbagbo, et de renforcer la cohésion sociale », lui a demandé de conduire une délégation de six députés pour venir apporter son « soutien » à la création de ce nouveau parti.

« Chers congressistes, nos deux présidents ont besoin de nous, je pourrais vous dire dans cette tribune que le Rhdp ne fera pas l’économie de sa relation avec le nouveau parti », a ajouté M. Adama Bictogo. 

L’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) le 31 mars 2021, dans le cadre des violences postélectorales ivoiriennes de 2010-2011, est rentré en Côte d’Ivoire le 17 juin dernier.

« Ensemble, la Côte d’Ivoire retrouvée, doit s’engager résolument dans la paix, la stabilité sur la base d’un socle, (…) en chacun de nous pour que l’amour prenne le dessus », a -t-il  poursuivi, disant au nom de Ouattara « merci » pour cette invitation. 

« Dans toute cette diversité, que ce soit les militants du Rhdp, ou ceux du nouveau parti, nous vous regardons, nous vous regardons M. le président, nous regardons le président Alassane Ouattara,  que Dieu fasse que vos bonnes relations,  entre vous deux, puissent jaillir sur l’ensemble de la Côte d’Ivoire », a-t-il conclu.

Plusieurs partis locaux et étrangers ont traduit également leur soutien au nouveau parti de Gbagbo. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci, opposition) était représenté par une délégation conduite par Georges Ezaley, vice-président du Pdci. 

Au nom du président du Pdci, M. Georges Ezaley a salué le « courage politique » de M. Gbagbo et la création de ce parti avec des valeurs panafricaines, souhaitant une « longue vie au nouveau parti de Gbagbo ». 


Commentaire

Bon plan
Publié le 05.04.2019

HOLGING

Immergée dans une vaste extension de paysages vierges terrestres et marins, d’une structure de base développée et d'un climat attrayant, la Guinée Equatoriale pourrait devenir…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut